Retour sur le lancement de la Journée mondiale des zones humides 2019

Le 1er février, veille de la date anniversaire de la signature de la convention de Ramsar, a eu lieu le lancement national (France) de la Journée Mondiale des Zones Humides 2019 à La Maison du Lac de Grand-Lieu près de Nantes en Loire-Atlantique. Elle a réuni les partenaires et acteurs nationaux dont le Comité français de l’UICN et les acteurs locaux impliqués dans la préservation des milieux humides.

Protection contre l’érosion du littoral, atténuation de l’intensité des crues, alimentation des cours d’eau pendant les sécheresses, les milieux humides atténuent le réchauffement climatique global et amortissent les impacts que subissent les populations. Le secrétariat de la convention de Ramsar sur les zones humides a choisi cette thématique pour 2019 dans le but de sensibiliser le public au rôle que jouent les zones humides dans la lutte contre le changement climatique. Ce thème international a été choisi pour exprimer le rôle vital des zones humides pour l’avenir de l’humanité.

 

Un lancement national ponctué d’échanges et de visites terrain

Valérie Masson-Delmotte (GIEC) © UICN France

Cette journée fut l’occasion d’échanger sur le thème du changement climatique au travers deux tables rondes rassemblant des experts, décideurs et gestionnaires. Elles portaient sur le thème “Zones humides et changement climatique” et sur les “actions de sensibilisation à différentes échelles” avec la participation notamment de Valérie Masson-Delmotte, Vice-Présidente du GIEC, comme Grand témoin. “Depuis les années 70, les zones humides ont perdu un tiers de leur surface. Le changement climatique est une réalité aussi pour les zones humides. L’enjeu climat est intimement lié à la préservation des écosystèmes”, a-t-elle rappelé. Etaient également présents les parlementaires Jérôme Bignon et Frédérique Tuffnell (dont le rapport sur les zones humides suite à la mission parlementaire vient de sortir, voir ci-dessous), ainsi que des représentants de l’Agence française pour la biodiversité (AFB),  le Conservatoire du littoral, La Maison du Lac de Grand-Lieu, les Réserves naturelles de France, le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, la Ligue pour la Protection des Oiseaux, la Société Nationale de Protection de la Nature, le Syndicat du Bassin Versant de Grand-Lieu, l’Université de Nantes, Wetland link international…

 

Le lac de Grand-Lieu © UICN France

L’après-midi a été consacré à des visites de terrain :

– Le Lac de Grand-Lieu, un espace unique et accessible à tous les publics, dédié à la découverte de l’une des plus belles zones humides d’Europe reconnue pour sa richesse biologique exceptionnel

– l’Espace Naturel Sensible du département de Loire-Atlantique, un marais présentant un paysage caractéristique de ce secteur et abritant une faune et une flore remarquable à préserver. Ce site fait l’objet d’une gestion partagée avec les acteurs locaux (communes, usagers, associations, acteurs économiques) dans le cadre d’un plan de gestion.

 

Des parlementaires en action pour les zones humides

Le sénateur Jérôme Bignon © UICN France

Jérôme Bignon, sénateur de la Somme et Président de l’association Ramsar France, et Frédérique Tuffnell, députée de Charente-Maritime, ont été désignés en 2018 pour diriger une mission parlementaire sur l’évaluation des zones humides en France. Cette mission est intervenue alors que la disparition et la dégradation des zones humides se poursuivent et ce, malgré les plans nationaux successifs qui peinent à renverser la tendance. Elle visait à élaborer des « propositions pour une politique de restauration et de valorisation ambitieuse et globale en faveur de ces milieux et de leur territoires». À ce titre, et avec l’appui de l’ensemble des services et agences compétents, la mission avait pour objectifs de dresser un diagnostic de la situation, consulter les acteurs et proposer des outils adaptés pour la reconquête de ces milieux avec un premier objectif d’arrêt de perte nette.

Les résultats de cette mission ont été consolidés dans le rapport sur la restauration et la valorisation des milieux humides « Terres d’eau, Terres d’avenir » remis officiellement fin janvier 2019 à Francois de Rugy, Ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire.

 

Les premières Aires terrestres éducatives en Outre-mer

Le Pôle-relais zones humides tropicales (PRZHT), co-animé par le Comité français de l’UICN et le Conservatoire du Littoral, fait partie des structures pilotes dans la mise en place d’Aires Terrestres Educatives  (ATE) en France, coordonnées par l’AFB. Le PRZHT a été précurseur dans cette démarche, en lançant dès 2017, en partenariat avec le Rectorat de Guadeloupe, la première Zone Humide Educative (ZHE) sur la commune de Morne-à-L’eau en Guadeloupe. Ce dispositif, qui s’inspire du modèle des Aires Marines Educatives (AME), est une démarche citoyenne mettant les élèves au coeur d’une réflexion collective sur la protection et la gestion des zones humides (mangroves, forêts marécageuses, marais, salines, lagunes, cours d’eau) autour d’un site à la surface adaptée, géré de manière participative par des élèves de primaire ou secondaire et leurs enseignants. Ce concept a fait émule, et c’est aujourd’hui 5 ZHE qui sont animées par le Pôle-relais en Guadeloupe, avec le soutien de la communauté d’agglomérations Cap Excellence.

 

Plus d’informations

Télécharger la présentation de M. Métais sur la projet NaturAdapt
Visualiser le message de François de Rugy, Ministre de Transition écologique et solidaire
– Site internet de la convention Ramsar
– Accéder au Portail national des zones humides
– Toutes les animations sur les zones humides (du 27 janvier au 28 février 2019) sont disponibles sur le moteur de recherche en ligne
Découvrir le Quizz Zones Humides
Télécharger l’application mobile “BaladOmarais”
Télécharger la brochure “Les zones humides : la clé pour faire face au changement climatique”
Télécharger les dossier de presse sur la JMZH 2019
Le site internet du Pôle relais zones humides tropicales

Photo bandeau © Le lac de Grand-Lieu site de Passay Selbymay – CC Wikimedia
Articles Recommandés
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
PPI
X