“Un monde juste qui valorise et conserve la Nature“

Groupe Pays en développement             et biodiversité 

 

Retour programme Coopération Internationale

Qu’est-ce que le Groupe Pays en développement et Biodiversité ?

Créé en 2017, le groupe de travail Pays en développement et Biodiversité est un réseau ouvert aux représentants des organismes membres du Comité français de l’UICN, aux experts de ses commissions, ainsi qu’à d’autres personnes extérieures dont la participation est approuvée par le bureau du groupe, qui disposent d’une expertise reconnue et qui souhaitent contribuer aux travaux. Il est en majorité composé de représentants d’Organisations de la Société Civile (OSC) Françaises de Conservation de la biodiversité, actives dans les pays en développement mais aussi de fondations, d’organismes publics et d’experts indépendants. Il est rattaché au programme « Coopération Internationale » du Comité français et est piloté par un Président, représentant d’un organisme membre de l’UICN, ainsi que d’un bureau composé de quatre personnes, élues parmi les membres du groupe pour un mandat de trois ans (renouvelable une fois) avec l’appui du CF UICN qui en assure la coordination, le secrétariat et l’animation.

Il vise à renforcer ses membres dans leurs actions de conservation de la biodiversité dans les pays en développement. Les 3 objectifs globaux de ce groupe de travail sont les suivants :

  •   Réseautage : favoriser les échanges d’informations, réflexions conjointes et les retours d’expériences entre les membres et les experts travaillant à l’international, dans les pays en développement ;
  •    Valorisation : capitaliser sur les travaux réalisés pour valoriser davantage l’expertise française dans la conservation de la biodiversité à l’international, notamment auprès des bailleurs institutionnels français et internationaux ;
  •   Plaidoyer : identifier et porter des recommandations auprès des instances françaises pour une meilleure intégration des enjeux de la biodiversité dans les politiques nationales d’aide au développement et de coopération internationale.

 

Le projet SOBioDev

Actuellement, les activités du groupe de travail se concentrent sur la mise en œuvre du projet d’appui à la Structuration du réseau des Organisations de la Société Civilé (OSC) françaises de biodiversité actives dans les pays en développement (SoBioDev, 500 000 € sur 3 ans). L’objectif général du projet, en partenariat avec l’Agence Française de Développement, est de fédérer, renforcer et valoriser les OSC françaises de biodiversité agissant dans les pays en développement.

En effet, si les OSC français de biodiversité disposent d’une bonne expertise sur les sujets de protection de la nature, celle-ci est assez peu connue et reconnue au niveau national et international. Cette expertise porte notamment sur des thématiques comme la sauvegarde des espèces menacées, la gestion des aires protégées, la résolution des conflits entre les hommes et la faune sauvage, l’appui aux filières vertes, l’écotourisme ou encore l’éducation à l’environnement.

L’hétérogénéité des OSC, la fragmentation de leurs actions, la faiblesse relative de leurs moyens contribuent à limiter leur capacité d’action, surtout lorsqu’il s’agit de répliquer des réussites locales dans d’autres géographies ou de changer d’échelle. Par ailleurs, les OSC françaises, en particulier les plus petites, rencontrent des difficultés à mobiliser des financements, publics et privés, qui répondent à leurs besoins et à leurs caractéristiques.

Le manque de structuration des OSC françaises en réseau ne permet pas de déployer des stratégies communes d’action. Progresser dans l’organisation collective des OSC de biodiversité constitue donc un chantier central. Cela doit notamment leur permettre de mieux partager leurs expériences, renforcer l’évaluation de leurs approches pour capitaliser sur les résultats obtenus et in fine renforcer leur intervention au Sud.

La première phase du projet (2021-2023) oriente les actions du GT autour de ces 3 objectifs :

  1. Structurer le réseau « Biodiversité & Développement » (B&D) des OSC françaises de biodiversité qui interviennent au Sud afin de favoriser les synergies et les complémentarités entre les OSC françaises et entre les OSC françaises et les OSC locales au Sud;
  2. Encourager l’accès des OSC françaises de biodiversité à des financements adaptés à leurs besoins;
  3. Valoriser l’expertise des OSC françaises en matière de biodiversité et assurer une mission de plaidoyer en faveur de la protection de la nature au Sud auprès des institutions publiques et privées en France et à l’étranger.

Comment fonctionne t-il  ?

Le Groupe est animé par un(e) président(e), représentant d’un organisme membre de l’UICN et élu parmi les membres du groupe pour 3 ans et dont le mandat est renouvelable une fois.

Son rôle est de piloter et de superviser les actions du groupe et de s’assurer que les membres contribuent collectivement à la mise en œuvre du programme d’activités validé par les membres.

Pour mener à bien ses missions, le Président s’appuie actuellement sur un Bureau composé de 4 personnes, également élues parmi les membres pour un mandat de 3 ans renouvelable une fois.

Ensemble, le Président et le bureau :

  • Identifient les orientations du programme d’activités ;
  • Suivent et pilotent les différents projets mis en œuvre ;
  • Contribuent aux réflexions et aux positionnements du Groupe ;
  • Statuent sur l’acceptation de nouveaux membres au sein du Groupe.

Le rôle du Comité français est d’animer les travaux du groupe et de coordonner les contributions des membres. Cela passe notamment par l’organisation des activités (définition du calendrier, préparation des réunions, organisation du partage de l’information, réalisation des études, rédaction des recommandations).

Comment devenir membre du Groupe ?

Pour faire acte de candidature, il est nécessaire d’adresser un curriculum vitae ainsi qu’un message décrivant les motivations de la personne. La candidature sera étudiée par le Président et le Bureau du Groupe.

Sébastien PINCHON (Noé)

Romain CALAQUE (Consultant)

Jean-Marc CIVIÈRE (HUMY)

Barbara MATHEVON (GRET)

Victor NARAT (CNRS-MNHN)


Dernières réalisations du GT

Notes de Sud #33 : Solutions fondées sur la Nature (PDF)


Evènements

Cafés brousse

Contact

Pour toute information et pour devenir membre, merci de contacter :
Nicolas Salaün – Chargé de programme “Coopération internationale”

Magali Pausin – Chargée de mission “Pays en développement et biodiversité”

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
X