“Un monde juste qui valorise et conserve la Nature“

picto-ecosystemes3LES SOLUTIONS
FONDÉES SUR LA NATURE

Retour programme Écosystemes

Les Solutions fondées sur la Nature sont les actions qui s’appuient sur les écosystèmes afin de relever les défis globaux comme la lutte contre les changements climatiques ou la gestion des risques naturels. En effet, les réponses à apporter à ces défis dépendent, d’une manière ou d’une autre, du bon fonctionnement des milieux naturels, qu’ils soient terrestres, littoraux ou marins. Ainsi, des écosystèmes sains, résilients, fonctionnels et diversifiés permettront le développement de solutions au bénéfice de nos sociétés et de la biodiversité, dans le cadre des changements globaux.

©SM3A

QU’EST-CE QU’UNE SOLUTION FONDÉE SUR LA NATURE ?

Les Solutions fondées sur la Nature sont définies par l’UICN comme “les actions visant à protéger, gérer de manière durable et restaurer des écosystèmes naturels ou modifiés pour relever directement les défis de société de manière efficace et adaptative, tout en assurant le bien-être humain et en produisant des bénéfices pour la biodiversité”.

 

Les Solutions fondées sur la Nature se déclinent en trois types d’actions, qui peuvent être combinées dans les territoires :

  • La préservation d’écosystèmes fonctionnels et en bon état écologique ;
  • L’amélioration de la gestion d’écosystèmes pour une utilisation durable par les activités humaines ;
  • La restauration d’écosystèmes dégradés ou la création d’éco­systèmes.

Depuis 2015, le Comité français de l’UICN travaille sur la place des SfN en particulier dans la lutte contre les changements climatiques et la gestion des risques naturels (inondations, sécheresse, risques côtiers, canicules, incendies…). Cela se concrétise par la publication de plusieurs brochures (liens en bas de page) qui permettent de présenter les éléments de définition et des exemples de projets mis en place sur le territoire français. La présentation du concept de SfN lors de nombreux événements, colloques et réunions participe également à l’appropriation et la meilleure connaissance de ces actions à bénéfices multiples.

L’ÉMERGENCE D’UN CONCEPT

Le concept de Solutions fondées sur la Nature a émergé, sous l’impulsion de l’UICN, lors de la conférence des Parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements cli­matiques (CCNUCC) en 2009, à Copenhague. A cette occasion, les forêts ont été avancées comme une des solutions pour l’atténuation du changement climatique avec la mise en place du programme REDD. Dans le prolongement de cette mobilisation, l’UICN a inscrit le développement et la promotion de ce concept comme 3ème axe de son programme mondial dès 2013.

En 2015, à l’occasion de la COP21, le Comité français de l’UICN a initié sa mobilisation en organisant un séminaire intitulé « Des Solutions fondées sur la Nature pour lutter contre les changements climatiques » qui a réuni plus de 110 personnes et en publiant sa première brochure.

C’est à l’issue de la COP21, puis en 2016, à l’occasion du Congrès mondial de la nature, que la place des Solutions fondées sur la Nature dans l’atteinte des objectifs de développement durable et notamment dans l’action climatique a été réellement reconnue au niveau international, à la fois dans l’Accord de Paris mais aussi grâce à l’adoption de la motion de définition des Solutions fondées sur la Nature. En France, le nouveau Plan National d’Adaptation au Changement Climatique (PNACC 2) et le nouveau Plan Biodiversité (2018) promeuvent l’utilisation des Solutions fondées sur la Nature.

 

COMMENT IDENTIFIER UNE SOLUTION FONDÉE SUR LA NATURE ?

Une Solution fondée sur la Nature doit satisfaire à deux exigences principales :

  • Contribuer de façon directe à un défi de société identifié, autre que celui de la conservation de la biodiversité ;
  • S’appuyer sur les écosystèmes et présenter des bénéfices pour la biodiversité.

Les Solutions fondées sur la Nature représentent une alternative économiquement viable et durable, souvent moins coûteuse à long terme que des investissements technologiques ou la construction et l’entretien d’infrastructures.

Le développement d’un standard international par le Secrétariat de l’UICN permettant de mieux qualifier les projets de Solutions fondées sur la Nature est en cours. Il est suivi et décliné en France par le Comité français de l’UICN qui s’appuie sur les membres et experts de son groupe “Solutions fondées sur la nature”. Ainsi, un document qui précise les éléments incontournables à inclure dans un projet de Solutions fondées sur la Nature est en cours d’élaboration par le Comité français de l’UICN. L’objectif est de porter ces 2 démarches complémentaires lors du prochain Congrès mondial de la Nature à Marseille en 2020.

QUELLES EXPÉRIENCES DANS LES TERRITOIRES ?

De nombreux projets de Solutions fondées sur la Nature sont déjà réalisés dans les territoires, en métropole et en Outre-mer. Certains projets sont mis en avant dans les brochures publiées par l’UICN France (en téléchargement en bas de page) :

  • Protection de forêts en libre évolution dans la région Rhône-Alpes,
  • Création de grandes aires marines protégées en Polynésie française,
  • Préservation des dunes sur le littoral aquitain,
  • Création d’îlots de fraîcheur à Orléans,
  • Restauration de tourbières dans le Jura,
  • Préservation de prairies inondables de fauche en vallée de l’Oise,
  • Ouverture de forêt et pastoralisme dans le PNR des Alpilles, etc.

L’UICN France prépare trois recueils de projets de Solutions fondées sur la Nature : un pour la gestion des risques liés à l’eau, un pour la gestion des risques en milieux forestiers et ouverts et un pour la gestion des risques côtiers.

CONTACTS

Pour toute information, merci de contacter :
Justine Delangue – Chargée de Mission Solutions fondées sur la Nature.
Pauline Teillac-Deschamps – Chargée de Programme Écosystèmes.

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Not readable? Change text. captcha txt
X