“Un monde juste qui valorise et conserve la Nature“

OFFRE DE POSTE - Responsable « Outre-mer »

Contrat à durée indéterminée à temps plein (38h), statut cadre

Créé en 1992, le Comité français de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) regroupe dans un partenariat unique les 71 organismes (2 ministères, 7 établissements publics, 5 collectivités locales et 61 organisations non gouvernementales) membres de l’UICN en France ainsi qu’un réseau de plus de 250 experts. Sa mission et ses actions sont dédiées à la conservation de la biodiversité et à l’utilisation durable et équitable des ressources naturelles.

Contexte

Depuis sa création en 1992, le Comité français de l’UICN a fait de l’outre-mer une priorité géographique, avec un programme dédié qui s’appuie sur l’expertise d’un groupe de travail spécifique et une équipe basée dans trois antennes (Guadeloupe, Mayotte et Polynésie française). Conçu pour répondre aux forts enjeux de biodiversité de l’outre-mer, le Programme Outre-mer est structuré selon trois axes visant à améliorer les connaissances et la sensibilisation sur la biodiversité d’outre-mer, à renforcer les politiques locales, nationales et européennes, et à appuyer et mettre en réseau des acteurs de l’outre-mer. Au sein de ce programme, le Comité français de l’UICN assure notamment la coordination du Pôle relais sur les zones humides tropicales. 

Dans le cadre du programme d’actions du Comité français de l’UICN, le/a Responsable « Outre-mer » sera chargé(e) de coordonner les activités du Programme Outre-mer comprenant :

– La coordination et valorisation des projets mis en œuvre par l’équipe Outre-mer, incluant les actions du Pôle-relais zones humides tropicales, le Réseau d’Observation et d’Aide à la gestion des Mangroves, les projets d’appui à la société civile à Mayotte et dans la région Pacifique, les projets de restauration d’écosystèmes (mangroves, mares, milieux littoraux) et ceux pour promouvoir et déployer l’agroforesterie à Mayotte et en Polynésie française.

– La gestion administrative et financière du programme (conventions, établissement et suivi des budgets, rapportages) ainsi que la recherche de financements pour les activités du programme ;

– L’animation du Groupe « Outre-mer » qui regroupe plus de 200 membres, en lien avec son Président et son Bureau, et l’appui à ses travaux et recommandations ;

– L’encadrement de l’équipe du programme (8 salariés) ;

– La représentation du Comité français de l’UICN dans différentes instances et évènements, et la préparation des Congrès mondiaux et français de la nature de l’UICN ;

– La collaboration avec les autres programmes du Comité français de l’UICN sur des activités communes, et avec le réseau mondial de l’UICN. Dans le cadre du programme d’actions du Comité français de l’UICN, le/a Responsable « Outre-mer » sera chargé(e) de coordonner les activités du Programme Outre-mer comprenant : 

– La coordination et valorisation des projets mis en oeuvre par l’équipe Outre-mer, incluant les actions du Pôle-relais zones humides tropicales, le Réseau d’Observation et d’Aide à la gestion des Mangroves, les projets d’appui à la société civile à Mayotte et dans la région Pacifique, les projets de restauration d’écosystèmes (mangroves, mares, milieux littoraux) et veux pour promouvoir et déployer l’agroforesterie à Mayotte et en Polynésie française ; 

– La gestion administrative et financière du programme (conventions, établissement et suivi des budgets, rapportages), ainsi que la recherche de financements pour les activités du programme ; 

– L’animation du Groupe « Outre-mer » qui regroupe plus de 200 membres, en lien avec son Président et son Bureau, et l’appui à ses travaux et recommandations ; 

– L’encadrement de l’équipe du programme (8 salariés) ;

– La représentation du Comité français de l’UICN dans différentes instances et événements, et la préparation des Congrès mondiaux et français de la nature de l’UICN ; 

– La collaboration avec les autres programmes du Comité français de l’UICN sur des activités communes, et avec le réseau mondiale de l’UICN.

– Formation de 3ème cycle en environnement/écologie ou politiques environnementales très bonnes connaissances des enjeux et problématiques liés à la conservation de la biodiversité dans les Outre-mer ;

– Bonnes connaissances des politiques publiques et du droit de l’environnement ;

– Bonnes connaissances des acteurs de la conservation de la nature dans les Outre-mer ;

– Bonnes capacités dans l’animation de réseaux et de groupes de travail ;

– Au moins 10 ans d’expérience professionnelle en montage et gestion de projets, y compris les aspects de suivi administratif et financier (une connaissance des financements européens serait un atout), et en gestion d’équipe ;

– Ecoute, intelligence relationnelle et managériale ; Compétences partenariales et de communication, excellent relationnel et dynamisme ; 

– Rigueur, capacités d’organisation et d’adaptation, prise d’initiative ; 

– Très bonnes capacités rédactionnelles, esprit d’analyse et de synthèse ; 

– Très bonne maîtrise de l’anglais, la maîtrise de l’espagnol et/ou de langues locales ultramarines serait un atout.

Le(la) Chargé(e) de programme travaillera sous la responsabilité et l’encadrement du Directeur du Comité français de l’UICN.

Lieu de travail :  Montreuil (siège du Comité français de l’UICN) avec télétravail possible selon les règles en vigueur.

Salaire : selon expérience et convention collective ECLAT

Participation à la mutuelle, tickets restaurant, abonnement de transport ou forfait mobilité durable, frais téléphoniques.

Merci d’adresser votre candidature (lettre de motivation et Curriculum Vitae) avant le 26/05/2024 par email à l’adresse suivante : PosteROM@uicn.fr, pour une prise de poste début juillet 2024.

Pour plus de renseignements sur le poste, contacter Anne Caillaud anne.caillaud@uicn.fr.

 Important : seules les candidatures sélectionnées recevront une réponse pour un entretien.

OFFRE D'ALTERNANCE : ASSISTANT/E DE COMMUNICATION

Alternance de 10 à 12 mois, niveau BAC+4 ou BAC+5, à pourvoir en septembre 2024. 

Créé en 1992, le Comité français de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) regroupe au sein d’un partenariat unique les organismes membres de l’UICN en France (2 ministères, 7 établissements publics, 6 collectivités locales et 61 organisations non-gouvernementales) et un réseau de plus de 250 experts. Sa mission et ses actions sont dédiées à la conservation de la biodiversité et à la gestion durable des ressources naturelles. 

Missions

Dans le cadre du programme d’actions du Comité français de l’UICN, l’alternant/e contribuera à la communication à travers les activités suivantes:   

 – l’actualisation et la gestion du site Internet (rédaction et mise en ligne d’articles, veille digitale, statistiques de fréquentation,  recherche de visuels…) 

 – la rédaction et mise en ligne de contenus pour les réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter, Youtube, Facebook et Instagram) 

 – la mise en page et création graphique de visuels, de supports de présentation de l’association et de ses activités (publications, invitations, programmes, infographies, vidéos, éventuellement montage vidéo, etc.) 

 – l’élaboration et la diffusion de lettres d’actualités 

 – l’appui aux relations presse (mise à jour du fichier presse, recherches d’articles, veille) et aux tâches réalisées par la chargée de communication 

 – la préparation d’événements   

L’alternant/e sera associé/e à l’élaboration de la stratégie et du plan de communication, et travaillera sous l’encadrement de la Chargée de communication. 

 – Alternant/e de niveau BAC+4-BAC+5 en communication 

 – Appétence pour les sujets biodiversité 

 – Appétence pour la culture web et digital (codes et usages des réseaux sociaux) 

 – Connaissances d’Elementor et WordPress 

 – Maîtrise des outils bureautiques et des logiciels de PAO/DAO (créations graphiques vidéo) 

 – Capacités rédactionnelles (écriture institutionnelle et vulgarisation scientifique, bonne orthographe) et de création graphique 

 – Rigueur et polyvalence 

 – Esprit d’analyse et de synthèse 

Statut : contrat d’alternance selon les modalités en vigueur pour une durée de 10 à 12 mois.

Remboursement de 50% de l’abonnement de transport collectif. Tickets restaurant selon les conditions en vigueur. 

Localisation : poste basé au Comité français de l’UICN, 259-261 rue de Paris, 93100 Montreuil 

Curriculum Vitae et lettre de motivation à adresser par courriel uniquement, au plus tard le 10 juin 2024, à l’adresse mail suivante : communication@uicn.fr

Important : seules les candidatures sélectionnées pour un entretien recevront une réponse.

offre de poste - Chargé(e) de mission « Energies renouvelables et biodiversité »

Contrat à durée déterminée (CDD) de 18 mois, à temps plein (38h), statut cadre, à pouvoir à partir de juin 2024

Créé en 1992, le Comité français de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) regroupe dans un partenariat unique les organisations membres de l’UICN en France (2 ministères, 7 organismes publics, 6 collectivités locales et 61 ONG) et un réseau de plus de 250 experts. Sa mission et ses actions sont dédiées à la conservation de la biodiversité et à la gestion durable des ressources naturelles.

Contexte et mission

Le Comité français de l’UICN travaille depuis 2012 sur la conciliation du développement des énergies renouvelables (EnR) avec la conservation de la biodiversité marine et terrestre (https://uicn.fr/enr-et- biodiversite/). Il souhaite renforcer ces activités dans le double contexte actuel de déploiement des énergies renouvelables marines et terrestres et de renforcement de la protection et restauration de la biodiversité.

Dans le cadre du programme « Ecosystèmes » du Comité français de l’UICN, le/la Chargé(e) de mission « Energies renouvelables et biodiversité » aura pour activités de :

1. Réaliser l’analyse d’une sélection d’études d’impacts relatives à des projets d’EnR terrestres sur le territoire métropolitain et ultramarin, et l’analyse de choix de zones d’accélération remontées par des communes afin de produire un recueil incluant des recommandations stratégiques pour la planification territoriale des EnR terrestres.

2. Réaliser une brochure comprenant des analyses de retours d’expériences de collectivités territoriales et d’entreprises pour identifier les mesures de réduction des impacts potentiels sur la biodiversité des projets éoliens terrestres et marins et valoriser des bonnes pratiques. Certains pays ayant déjà développé des actions réussies dans ce domaine, la collecte de retours d’expérience devra se faire en partie au niveau européen et/ou international.

4. Appuyer l’animation des deux groupes thématiques multi-acteurs dédiés aux énergies marines et terrestres renouvelables du Comité français de l’UICN (2 à 3 réunions par an et par groupe thématique) impliqués dans les projets : consultations des membres, proposition d’ordre du jour, envoi des invitations, préparation des interventions, rédaction des comptes rendus ;

5. Mettre en place les actions de communication pour la diffusion et la valorisation des publications produites comprenant :

– la préparation des documents de communication (présentations powerpoint, notes de positionnement, articles à destination du site internet et des réseaux sociaux…) sur les travaux réalisés ;

– l’organisation de 2 webinaires en collaboration avec l’ADEME à destination des acteurs de la filière des ENR et des parties prenantes pour présenter les brochures produites ;

– la participation à des conférences, séminaires et ateliers pour valoriser les résultats.

6. Participer aux activités du programme « écosystèmes » (réunions d’équipe, groupes de travail et commission « Gestion des Ecosystèmes ») et plus généralement aux activités du Comité français de l’UICN.

– Formation de 3ème cycle (Master, Ecole d’Ingénieur) en écologie et sciences de l’environnement

– 3 à 6 ans d’expérience dans le domaine des énergies renouvelables et de la biodiversité.

– Bonnes connaissances des enjeux et problématiques de conservation de la biodiversité, et ceux de la transition énergétique à travers le développement des énergies renouvelables

– Très bonnes qualités rédactionnelles et orales

– Aptitude à travailler en réseau

– Rigueur, polyvalence et autonomie

– Maitrise de l’anglais (lecture documentaire, rédaction)

– Bonne maîtrise des logiciels de bureautique, et si possible de logiciels SIG

– Localisation : Montreuil (siège du Comité français de l’UICN).

– Rémunération : 38-40 K€ bruts annuels, selon expérience et convention collective de l’animation ECLAT.

– Participation à la mutuelle, tickets restaurant, abonnement de transport ou forfait mobilité durable, frais téléphoniques.

Curriculum Vitae et lettre de motivation à adresser par courriel uniquement, au plus tard le 5 juin 2024 à l’adresse suivante : cdmENR@uicn.fr

Important : seules les candidatures sélectionnées pour un entretien recevront une réponse.

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
X