“Un monde juste qui valorise et conserve la Nature“

OFFRES D’EMPLOI ET DE STAGE  linkedin

Offre de poste Coordinateur/trice (consultant indépendant) pour le PPI en charge du renforcement de capacités des OSC locales en façade Nord-Atlantique de l’Afrique de l’Ouest

 

Le Programme de Petites Initiatives du FFEM

Le Programme de Petites Initiatives (PPI) est un programme lancé en 2006 par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) qui a pour objectif de renforcer la contribution de la société civile des pays d’Afrique subsaharienne à la préservation de l’environnement mondial tout en améliorant les conditions de vie des populations locales. Le PPI est géré par le Comité français de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN France), en partenariat avec le Programme Afrique Centrale et de l’Ouest de l’UICN (UICN PACO)

De petits projets pour la conservation de la nature et le renforcement des organisations

Depuis octobre 2016, le FFEM finance la cinquième phase du PPI pour appuyer les Organisations de la Société Civile (OSC) africaine qui mènent des projets de conservation de la biodiversité, et de lutte contre le changement climatique à travers des solutions fondées sur la nature. L’objectif du programme est double : i) contribuer à la protection de la biodiversité et à la lutte contre le changement climatique par des projets concrets de terrain bénéficiant aux populations locales et ii) renforcer les capacités et l’influence de la société civile africaine sur les questions environnementales.

Au total, ce sont 34 projets portés par 38 OSC et réseaux d’OSC qui sont actuellement soutenus dans 11 pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale jusqu’en septembre 2019.

Au-delà du financement des projets, les OSC bénéficient également d’un accompagnement sur leur montée en puissance à travers la réalisation d’un diagnostic organisationnel participatif et l’élaboration d’un plan d’actions en matière de renforcement de capacités mis en œuvre sur la durée du projet. Cet accompagnement de proximité distingue le PPI des autres programmes de petites subventions et contribue à améliorer la gouvernance des processus de conservation et la reconnaissance et la légitimité de ces OSC locales au sein de la communauté africaine de la conservation.

Un rallongement et une extension géographique de la phase actuelle du PPI

Début 2019, le FFEM et l’UICN France ont signé un nouvel accord pour une extension de la cinquième phase du PPI jusqu’en juin 2021 afin de renforcer les actions en cours et lancer un nouvel appel à projets au bénéfice d’une trentaine d’OSC supplémentaires. Elle favorisera la montée en puissance d’un certain nombre d’OSC ou de consortiums soutenus par le PPI, confortera et démultipliera les impacts sur le terrain, et renforcera leur capacité d’influence et de plaidoyer sur les politiques locales, régionales et nationales. Cette extension permettra aussi de mieux préparer et de mieux couvrir l’année clé de 2020, avec notamment le Congrès mondial de la Nature en juin à Marseille et la COP Biodiversité à l’automne 2020 en Chine, au cours desquelles la voix des OSC africaines devra s’exprimer.

De manière complémentaire, la Fondation Mava et l’UICN France ont décidé d’intervenir de façon additionnelle dans de nouveaux pays en façade Nord-Atlantique d’Afrique de l’Ouest qui est l’une des régions prioritaires de la Fondation. Dans cette géographie spécifique, il est prévu de financer une dizaine de projets à travers des petites subventions (30 k€ en moyenne), d’une durée de 18 mois maximum. L’intervention dans cette zone visera avant tout à faire émerger de nouveaux acteurs dans une région où les guichets de petites subventions pour la conservation associant petits financements et accompagnement à la structuration des ONG sont rares.

Dans le cadre de cette extension, il est prévu de recruter un coordinateur basé en Afrique de l’Ouest (dans l’un des pays d’intervention), qui sera en charge du renforcement de capacités des OSC locales.

Objectifs généraux de la mission :

  • Coordonner et mettre en œuvre la composante de renforcement de capacités des OSC locales dans les pays situés en façade Nord-Atlantique d’Afrique de l’Ouest ;
  • Accompagner les OSC locales sélectionnées sur des volets technique, organisationnel et de mise en réseau.

Description de la mission :

  1. Accompagnement des OSC à la définition, au montage de projets et à la réalisation de diagnostics et de plans d’action en matière de renforcement de capacités pour les OSC retenues ;
  2. Mise à disposition d’expertise pour de l’accompagnement organisationnel et stratégique complémentaire (éventuellement en mobilisant de l’expertise externe) ;
  3. Mise à disposition d’expertise sur des sujets techniques (éventuellement en mobilisant de l’expertise externe) ;
  4. Conduite de certaines formations en lien avec la mise en œuvre des projets et des plans d’action ;
  5. Diffusion des expériences, animation des partages entre OSC (organisation de forums) et organisation de voyages d’échanges entre OSC (historiques et nouvelles) travaillant sur les mêmes thématiques afin de faciliter les compagnonnages ;
  6. Relation avec les partenaires techniques et financiers actifs dans la sous-région ;
  7. Participation à la capitalisation des résultats des projets et du programme notamment en vue du congrès mondial de la nature qui se tiendra en Juin 2020 à Marseille et/ou d’autres évènements pertinents ;
  8. Rapportage technique et financier auprès de l’UICN France.

 

Durée de la mission :

La mission devra démarrer en mai 2019 et se prolongera jusqu’en Juin 2021 (soit sur une durée de 26 mois). Avant le démarrage effectif de la mission, il est prévu une période de formation de 2 à 3 semaines (soit à partir de mi-Avril) avec 1 à 2 déplacements au Cameroun et/ou en France.

Encadrement :

Le (la) Coordinateur/trice travaillera sous l’encadrement du Chargé de programme « Coopération internationale » et du Chargé de mission « PPI », et sous la responsabilité du Directeur du Comité français de l’UICN. Le (la) Coordinateur/trice travaillera également en étroite collaboration avec les coordinateurs actuels en charge du renforcement de capacités des OSC jusque fin 2019 dans les autres pays du Programme.

Profil recherché :

  • Diplôme de 3ème cycle (Master 2, Ecole d’ingénieur) en gestion de projets / appui aux organisations avec des connaissances en écologie/agronomie/aménagement du territoire ou diplôme de 3ième cycle en écologie/agronomie/aménagement du territoire avec de très bonnes connaissances en gestion de projets / gestion des organisations.
  • Une expérience professionnelle avérée dans le renforcement de capacité des acteurs de la société civile ;
  • Bonnes connaissances des enjeux et des problématiques liés à conservation de la biodiversité et au développement local dans les pays du Sud et plus particulièrement en Afrique ;
  • Bonnes connaissances des procédures et cycles de projets de développement ;
  • Grande mobilité dans la sous-région et goût prononcé pour les missions de terrain ;
  • Rigueur, polyvalence et forte autonomie ;
  • Capacité à animer des partenariats ;
  • Esprit d’analyse et de synthèse ;
  • Bonnes capacités relationnelles et rédactionnelles ;
  • Gestion budgétaire ;
  • Langues : la maîtrise du français et de l’anglais est indispensable. Des capacités à communiquer dans une autre langue (portugais et/ou langues nationales etc.) sont souhaitées.

Conditions :

Statut : consultant indépendant

Temps de travail : la mission est prévue pour une durée totale de 26 mois (soit de Mai 2019 à Juin 2021) pour un volume moyen estimé à 13 jours/mois (équivalent à un 60%)

Localisation : poste basé dans l’un des pays suivants : Mauritanie, Sénégal, Cap-Vert, Gambie, Guinée, Guinée Bissau ou Sierre Leone.

Montant de la prestation : 35 à 45 k€ TTC annuel en fonction de l’expérience du consultant

Nombreux déplacements (plusieurs jours) à prévoir tout au long de la mission

Contacts :

Merci d’adresser votre lettre de motivation et votre Curriculum Vitae uniquement par e-mail à l’adresse suivante postePPI@uicn.fr au plus tard le 28 février 2019 en indiquant dans l’objet de votre mail votre nom suivi de la référence « Poste Coordinateur/trice  PPI Afrique de l’Ouest ».

Important : seules les candidatures sélectionnées recevront une réponse en vue d’un entretien.

Vous pouvez également consulter les offres disponibles publiées par le Secrétariat international de l’UICN en cliquant sur ce lien.

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Not readable? Change text. captcha txt
X