256 espèces de la flore de Guadeloupe menacées de disparition

Située au cœur d’un “point chaud” de la biodiversité mondiale, la Guadeloupe présente un patrimoine naturel extrêmement riche mais d’une grande fragilité. L’analyse de la situation de chacune des 1706 espèces de la flore vasculaire indigène montre que 15% d’entre elles sont menacées.

De nombreuses menaces apparaissent au terme de l’évaluation qui a porté sur l’ensemble de la flore vasculaire (fougères, arbres, orchidées et autres plantes à fleurs). Au total, au moins 5 espèces ont déjà disparu, 256 sont menacées et 110 autres sont quasi menacées.

Mené dans le cadre de la Liste rouge des espèces menacées en France, cet état des lieux a été établi par le Comité français de l’UICN et le Muséum national d’Histoire naturelle, avec l’appui d’un groupe de botanistes spécialistes de la flore guadeloupéenne, mobilisés avec le Conservatoire botanique des îles de Guadeloupe.

L’ensemble des résultats est disponible en téléchargement ci-dessous.

>> Retour à la Liste rouge nationale


Documents joints

• Communiqué de presse (novembre 2019)
Tableau synthétique avec catégories et critères
• Publication : UICN Comité français, MNHN & CBIG (2019). La Liste rouge des espèces menacées en France – Chapitre Flore vasculaire de Guadeloupe. Paris, France.

 

Photo bandeau :
Elaphoglossum peltatum © Jean-François Bernard
Articles Recommandés
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
ROMvivant
X