10 nouveaux sites français candidats à la Liste Verte des aires protégées de l’UICN

La Liste Verte des aires protégées de l’UICN a accueilli dix nouveaux candidats français depuis octobre 2019. Il s’agit, dans les territoires ultramarins, des Réserves Biologiques Dirigées de la forêt de la Coloraie du Volcan à La Réunion et de la réserve naturelle nationale de l’Ile du Grand Connétable en Guyane. En métropole, deux sites Natura 2000 terrestres, le Bassin du Drugeon et le Massif du Canigou, ainsi que le site Natura 2000 en mer de la Baie de Seine Occidentale, sont également engagés dans le dispositif. Par ailleurs, un groupement de cinq réserves naturelles nationales de Haute-Savoie présentent également une candidature commune, ainsi que la réserve naturelle nationale des Contamines-Montjoie, toutes gérées par le Conservatoire d’Espaces Naturels de Haute-Savoie (Asters).

Pour la première fois en France, une réserve géologique rejoint le programme, il s’agit de la réserve naturelle de la Montagne Sainte-Victoire. La totalité du Domaine de la Tour du Valat et du Petit Saint-Jean, incluant une grande diversité de statuts, se portent également candidats. Enfin, le Département de l’Essonne présente une portion des Espaces Naturels Sensibles des marais des Basses Vallées de l’Essonne et de la Juine.

La diversité des outils de protection de la biodiversité française se trouve ainsi représentée dans le dispositif de la liste verte. Les dix gestionnaires entament désormais la phase cruciale d’auto-évaluation de leurs sites vis-à-vis des 50 indicateurs de la Liste Verte. Ils bénéficieront pour ce faire d’un accompagnement dédié par un gestionnaire ayant déjà obtenu le label Liste Verte, leur faisant bénéficier de leur connaissance du processus Liste Verte et des bonnes pratiques à mettre en valeur au cours de ce travail de mise en conformité avec les standards de la Liste Verte des Aires Protégées de l’UICN.

A l’issue de cette étape, les dossiers de candidature complets seront évalués par les rapporteurs leur ayant été assignés, tous experts du Groupe de travail de la Liste Verte du Comité français de l’UICN. Les dossiers validés seront ensuite examinés au premier semestre 2020 par le Comité International de la Liste Verte qui décidera de leur inscription sur la Liste Verte des Aires Protégées. Les lauréats se verront attribuer leur label à l’occasion du Congrès mondial de la nature de l’UICN qui se tiendra en juin 2020 à Marseille, mettant à l’honneur ces sites exemplaires en matière de gouvernance et de gestion. Ils rejoindront les quatorze sites français labellisés à ce jour pour ainsi enrichir et renforcer les réseaux d’aires protégées. Ils deviendront à leur tour des sites de référence, en mesure d’accompagner d’autres aires protégées pour atteindre des standards témoignant d’une gestion efficace, équitable et concertée.

 

Plus d’informations

Programme Aires protégées du Comité français de l’UICN
La Liste verte des aires protégées de l’UICN

Photo bandeau : Réserve naturelle de Sixt-Passy © Asters-CEN74 – Photographie de  J. Heuret
Articles Recommandés
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
outre-mer
X