Les partenaires du PPI : la Fondation MAVA

 

La MAVA, une fondation familiale pour la conservation de la nature

 

La MAVA est née de la passion, de la vision et de l’aventure d’un seul homme, le Dr. Luc Hoffmann. Créée en 1994 pour soutenir la conservation de sites emblématiques comme la Camargue et Doñana (Espagne), la MAVA est peu à peu devenue une fondation professionnelle et un bailleur majeur pour la conservation dans le monde. La fondation est aujourd’hui pilotée par les enfants du Dr. Luc Hoffmann (son fils André en est le Président) et dispose d’un budget annuel d’environ CHF 70 millions alloué à des projets portés par divers partenaires de mise en œuvre.

La mission de la MAVA est de conserver la biodiversité au bénéfice de l’être humain et de la nature en finançant, en mobilisant et en renforçant ses partenaires et la communauté de la conservation. Les activités de la Fondation sont réparties au travers de 4 programmes thématiques en Méditerranée, en Afrique de l’Ouest, en Suisse et en Economie Durable.

La Fondation MAVA déroule sa dernière phase d’activité et vit une période de transition : la MAVA a prévu d’arrêter ses financements en 2022.

 

La transition de la fondation

La MAVA veille à ce que l’impact des projets qu’elle finance au sein des programmes soit durable, et que les acteurs clés puissent poursuivre leurs actions tout en s’étant affranchis des appuis financiers de la MAVA lorsque celle-ci terminera son dernier cycle stratégique en 2022. Cette philosophie modèle globalement son approche – elle se traduit directement au sein des stratégies des programmes et par le biais des activités de l’unité transversale Impact et Durabilité qui travaille à l’accompagnement de certains partenaires clefs du point de vue organisationnel.

 

Pour une société civile dynamique et engagée

La durabilité des activités de protection de la nature passe, entre autres, par une société civile dynamique, innovante et engagée dans la conservation. Dans cette perspective, l’existence de guichets de petites subventions, opérant à l’échelle nationale ou régionale, est fondamentale. Et ces guichets sont d’autant plus utiles qu’ils proposent, en plus du financement, des activités d’accompagnement des porteurs de projet dans leurs tâches administratives et de mise en œuvre. C’est la raison pour laquelle la MAVA s’est engagée, aux côtés du FFEM, pour l’extension actuelle du Programme de Petites Initiatives mis en œuvre par le Comité Français de l’UICN jusqu’à mi-2021 avec un nouvel appel à projets incluant de nouveaux pays en Afrique de l’Ouest (Mauritanie, Sénégal, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Sierra Leone et Cap-Vert). En plus d’apporter des financements, la MAVA s’implique aussi dans la réflexion commune qui réunit le Comité Français de l’UICN, le CEPF, l’UICN Netherland et d’autres partenaires autour des questions d’accompagnement des jeunes organisations de la société civile.

 

N’hésitez pas à explorer le site web de la MAVA ou à nous suivre sur Twitter !

Articles Recommandés
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
X