Les forêts de la planète sont indispensables à la vie

L’UICN appelle à consacrer plus de ressources à la protection de l’extraordinaire richesse des forêts et à la restauration des milieux forestiers dégradés. À l’occasion de l’Année internationale des forêts, la plus grande union environnementale du monde veut sensibiliser la communauté internationale à l’importance des forêts.

arton199-178x200

« L’air que nous respirons, la nourriture, l’eau et les médicaments dont nous avons besoin pour survivre, la diversité de la vie sur la planète, le climat qui façonne notre présent et notre avenir : tout cela dépend des forêts. En 2011, la communauté internationale doit prendre conscience de l’importance vitale des forêts et de leur remise en état pour le maintien de la vie sur la Terre ; elle doit aussi reconnaître le rôle des humains pour leur protection et leur utilisation durable », dit Julia Marton-Lefèvre, Directrice générale de l’UICN.

Les forêts contribuent à la stabilité du climat ; de ce fait, elles jouent un rôle central dans les réponses au changement climatique, explique l’UICN. « Les forêts représentent le moyen le plus rapide et le plus rentable, à l’échelle la plus large, pour réduire les émissions mondiales », dit Stewart Maginnis, Directeur de l’environnement et du développement à l’UICN.« Si nous réduisons de moitié les émissions émanant des forêts d’ici 2020, cela peut représenter déjà 40% des réductions de gaz à effet de serre requises pour la prochaine décennie. »

Les forêts contribuent considérablement à la croissance économique, tant sur le plan national que mondial. Près de 25% des revenus des communautés dépendant des forêts proviennent des biens et des services fournis par ces dernières. D’après les données les plus récentes de l’UICN, la production des forêts gérées localement apporte chaque année 130 milliards de dollars aux populations pauvres.

« Des populations du monde entier souffrent ou sont privées de moyens de subsistance et de bien-être à cause de la destruction et de la dégradation des forêts », rappelle Carole Saint-Laurent, conseillère principale pour les politiques des forêts à l’UICN. « Il s’agit de restaurer des milieux forestiers dégradés qui à l’heure actuelle n’apportent rien à personne, ou très peu, pour qu’ils retrouvent toute leur valeur », ajoute Mme Saint-Laurent, que le journal britannique The Observer a qualifiée de « gourou du reboisement 2011 ».

L’Année internationale des forêts sera lancée officiellement lors de la 9e session du Forum des Nations Unies sur les forêts (FNUF), qui se tiendra du 24 janvier au 4 février à New York. À cette occasion, l’UICN annoncera de nouvelles initiatives de restauration des forêts d’importance mondiale, ainsi que de nouveaux éléments sur la valeur économique des forêts.

 

Porte-paroles :

Stewart Maginnis, Directeur de l’environnement et du développement, UICN, stewart.maginnis@iucn.org

Stephen Kelleher, Directeur adjoint du Programme de conservation des forêts, UICN, stephen.kelleher@iucn.org

Consuelo Espinosa, Responsable forêts et changement climatique, UICN, consuelo.espinosa@iucn.org

Carole Saint-Laurent, Conseillère principale pour les politiques de la forêt, UICN, carsaintl@bellnet.ca

 

Pour plus d’informations ou pour des entretiens, veuillez contacter :

Borjana Pervan, Relations médias UICN, tél +41 798574072, borjana.pervan@iucn.org

Brian Thomson, Relations médias UICN, tél+41 797218326, brian.thomson@iucn.org

Daniel Shaw, Communication Forêts UICN, tél+41229990168, daniel.shaw@iucn.org

Nouvelles /Photos/ Matériel audio/vidéo :www.iucn.org/iyf

Articles Recommandés
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
X