Portrait biodiversité des Eco Maires

Maud Lelièvre

Déléguée Générale des Eco Maires

 

Qu’est ce que les Eco Maires ?

Créée en 1989, l’Association nationale des maires et des élus locaux pour l’environnement et le développement durable – Les Eco Maires – est une association Loi 1901 qui rassemble aujourd’hui près de 2000 collectivités, soucieuses d’améliorer la prise en charge de façon opérationnelle et prospective des questions environnementales à l’échelle locale.

 

Quelles sont vos missions au service de la biodiversité ?

Notre association a fait de la lutte pour la reconquête de la biodiversité une priorité. Elle rédige notamment des lettres d’information et d’accompagnement scientifique et technique concernant l’actualité de la biodiversité, dans une optique de sensibilisation. Elle participe également à recueillir des données et à encourager les collectivités dans les démarches de préservation de la biodiversité, notamment en étant membre du Comité de pilotage des Atlas de la Biodiversité Communales (ABC). Les Eco Maires ont créé en 2011 les assises nationales de la biodiversité qu’elle co-organise avec IDEAL Connaissances et l’Agence Française pour la Biodiversité, un événement d’envergure nationale sur les questions de biodiversité, qui rassemble pendant trois jours plusieurs centaines de participants.

 

Pouvez-vous nous présenter une action phare de votre organisme ?

Le cœur majeur de notre action est d’œuvrer à travers des partenariats avec les différents acteurs du monde de la biodiversité au développement de politiques publiques locales en faveur de la biodiversité et le soutien et la diffusion des solutions fondées sur la nature.

Le principal événement en nombre de participants sont les assises nationales de la biodiversité mais au delà de ces échanges rassemblant de 700 à 1200 participants nous sommes aussi au plus près du terrain par l’organisation de réunion locale avec les élus locaux. C’est ce que nous ferons, aux côtés de l’UICN France – à Mayotte, c’est également le sens des travaux d’accompagnement que nous faisons en Guyane sur un dossier comme la montagne d’or ou de façon plus positive dans la préservation des écosystèmes marins aux Antilles.

 

Pourquoi avez-vous adhéré au Comité français de l’UICN ?

L’adhésion des Eco Maires au Comité français de l’UICN a été motivée par des convergences d’intérêt et de valeur. Pour nous l’UICN est le seul organisme international qui a la capacité de rassembler les diverses parties prenantes, d’apporter les dernières connaissances scientifiques en toute objectivité.

Au-delà notre association est engagée aux côtés du Comité français de l’UICN dont elle apprécie la qualité des travaux et l’efficacité de l’équipe.

 

Quelle est votre priorité pour les années à venir ?

Les actions des Eco Maires vont s’orienter vers l’intensification des efforts pour développer des politiques efficientes de préservation et de mise en valeur de la biodiversité dans tous les territoires, y compris en Outre-Mer. Nous allons également travailler à la mise en place d’un baromètre qui permette d’avoir des indicateurs communs de mesure de la biodiversité.

 

Plus d’informations

– Site internet des Eco Maires : https://ecomaires.com
Les Assises Nationales de la biodiversité 2018

Articles récents
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Not readable? Change text. captcha txt
X