Portrait biodiversité de Païolive

Jean-François Holthof

Secrétaire général de l’association Païolive

 

Qu’est ce que Païolive ?

L’Association Païolive porte le nom d’un site karstique du sud-est de la France qui représente un pic de biodiversité dans le hotspot du bassin méditerranéen. C’est un éco complexe, un assemblage de cinq écosystèmes : rupestres, forestiers, souterrains, aquatiques, de pelouses, qui a connu une préhistoire et une histoire singulière.

 

Quelles sont vos missions au service de la biodiversité ?

Les trois axes de l’association sont : Etudier, faire connaître et protéger.

Le premier but de l’association est l’étude pluridisciplinaire de ce vaste ensemble sans privilégier arbitrairement tel ou tel domaine du vivant. L’association entend ensuite partager et diffuser les résultats des études par tous moyens pour les publics les plus divers. Son objectif est alors de rapprocher l’homme de la nature par une démarche éducative évitant tout artifice. En matière de protection elle entend mettre en œuvre le droit de chaque citoyen, reconnu dans le préambule de la Constitution, de travailler à la protection de son environnement.

 

Pouvez-vous nous présenter une action phare de votre organisme ?

L’Inventaire général de la biodiversité entrepris sur l’ensemble du site est l’un des six de ce genre entrepris en France. Il a permis d’identifier près de 5 000 espèces et de nombreuses espèces nouvelles pour la science. Il amène une vision unifiée de la biodiversité, qui ne privilégie pas tel ou tel taxon. Il peut être considéré comme l’équivalent d’une expédition naturaliste à la découverte d’espèces encore inconnues.

 

Pourquoi avez-vous adhéré au Comité français de l’UICN ?

Sur le conseil du fondateur de ce Comité, Patrick Blandin, qui s’intéresse à notre action, nous y avons adhéré, bien que peu de petites associations en fassent partie actuellement. Nous espérons pouvoir nouer des liens avec d’autres sites karstiques et partager notre souci d’une mise en valeur de l’éthique.

 

Quelle est votre priorité pour les années à venir ?

En 15 ans d’existence nous avons perçu concrètement sur ce site la chute de la biodiversité  ordinaire. Le site est de mieux en mieux connu scientifiquement mais aussi de plus en plus dégradé. Faire face à ce paradoxe représente un défi qui va nous obliger à approfondir nos actions d’éducation et de protection ainsi qu’à donner une dimension historique à nos inventaires.

 

Plus d’informations

– Site internet de Paiolive : www.bois-de-paiolive.org

Articles récents
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
X