L’UICN France et le CILB publient aujourd’hui leur rapport « Corridors d’infrastructures, corridors écologiques ? Etat des lieux et recommandations »

Suite à la collaboration entre le Comité français de l’UICN et le Club des infrastructures linéaires et biodiversité (CILB) autour de la question suivante « Sous quelles conditions les infrastructures linéaires de transport et leurs emprises peuvent-elles contribuer efficacement aux continuités écologiques ? », ils publient aujourd’hui leur rapport « Corridors d’infrastructures, corridors écologiques ? Etat des lieux et recommandations ».

Capture_d_e_cran_2015-10-02_a_16.53.39-294x371Le Comité français de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) et le Club des infrastructures linéaires et biodiversité CILB (regroupant l’ASFA, Eiffage Concessions, ERDF, GRTgaz, LISEA, SNCF Réseau/ex-RFF, RTE, TIGF, VNF) ont initié en 2013 une collaboration sur la thématique des infrastructures de transports et des corridors écologiques.

Après un premier travail préliminaire d’état de la connaissance et des enjeux où l’UICN France a mobilisé son réseau d’experts, les deux parties ont organisé ensemble le 3 novembre 2014, un séminaire « Corridors d’infrastructures, corridors écologiques ? Quelles contributions des infrastructures linéaires de transport et leurs emprises aux continuités écologiques ? ». Ce séminaire a rassemblé 160 participants issus d’horizons divers (chercheurs, gestionnaires d’espaces naturels, ONG, services de l’Etat, autorités publiques, acteurs du territoire, gestionnaires d’infrastructures….) pour un questionnement partagé et une production collective à travers des exposés et des ateliers de travail. Il a confirmé une réelle volonté de dialogue et de collaboration entre le monde des entreprises et le monde de l’écologie.

Le séminaire a ensuite été suivi par la rédaction d’un état des lieux et des recommandations. De nombreuses pistes de travail ont été proposées dans les recommandations pour améliorer le dialogue, la connaissance, réduire la fragmentation des territoires et la destruction d’habitats, et mettre à disposition de nouveaux espaces judicieusement choisis afin de renforcer les continuités écologiques. Certaines de ces pistes sont déjà expérimentées par les entreprises et elles demandent seulement à être généralisées et perfectionnées. D’autres pistes, plus expérimentales, devront être testées, suivies et évaluées avant d’être développées.

Enfin, innovantes ou éprouvées, ces préconisations ne s’adressent pas seulement aux nouveaux projets mais à bien l’ensemble du réseau existant, pour réparer et rétablir les continuités écologiques dans une approche territoriale et partenariale. Elles pourront ainsi constituer une base de réflexion et de travail pour l’élaboration de plans d’actions au sein de chaque entreprise, au sein du CILB mais également pour l’ensemble des acteurs concernés par le sujet.

Téléchargez le rapport :

UICN France & CILB, « Corridors d’infrastructures, corridors écologiques ? Etat des lieux et recommandations », septembre 2015, 37p.

 

Contacts

Elodie Russier-Decoster, Chargée de mission « Entreprises et biodiversité »

Florence Clap, Chargée du programme « Politiques de la biodiversité »

Articles Recommandés
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
X