Les dunes côtières et rivages sableux méditerranéens sont menacés en France

Le Comité français de l’UICN a évalué, en partenariat avec l’OFB et le MNHN, les menaces pesant sur les dunes côtières et rivages sableux méditerranéens de France métropolitaine, dans le cadre de « La Liste rouge des écosystèmes en France ». Les analyses montrent que ces écosystèmes, qui représentent environ 26 % du linéaire côtier méditerranéen en France, sont globalement menacés.

Présentation des résultats

méditerranée

7 des 9 écosystèmes constituant les littoraux sableux méditerranéens en France sont menacés, évalués “En Danger” ou “Vulnérable”. Cette première évaluation révèle combien ces écosystèmes ont été profondément affectés et fragmentés par l’artificialisation du littoral depuis les années 1960, mais soulignent également les impacts actuels de la surfréquentation touristique et de la modification de la dynamique sédimentaire littorale à l’échelle de la façade méditerranéenne, qui aggravent les phénomènes d’érosion des côtes. Les dunes blanches constituent l’écosystème le plus menacé des côtes sableuses méditerranéennes en France et sont évaluées “En Danger “(EN). Les plage sableuses, les dunes embryonnaires ou encore les dunes grises sont quant à elles évaluées “Vulnérable” (VU). Or, le bon état de la végétation des dunes littorales et leur capacité à accompagner les mouvements d’avancée ou de recul du trait de côte sont des conditions nécessaires pour assurer le stockage du sable et le rechargement efficace des plages.

La lutte contre l’artificialisation du littoral doit être la priorité pour assurer la sauvegarde de ces écosystèmes et il faut investir dans les solutions fondées sur la nature, afin de lutter contre l’érosion côtière tout en préservant la biodiversité. Ces solutions doivent notamment être mises en œuvre comme alternatives ou en remplacement des infrastructures construites par le passé. Protéger les dunes mobiles contre l’érosion et le piétinement dû à la surfréquentation touristique représente également une stratégie de conservation des littoraux sableux méditerranéens efficace, tout comme la modification des pratiques de nettoyage mécanisé des plages. Maintenir le bon fonctionnement et la dynamique de nos côtes sableuses méditerranéennes est enfin nécessaire dans le contexte des changements climatiques, qui entraînent une montée du niveau marin et un renforcement des événements climatiques extrêmes.

 

La Liste rouge des écosystèmes de l’UICN

La Liste rouge des écosystèmes de l’UICN permet, selon un standard mondial, d’évaluer les menaces pesant sur la biodiversité à l’échelle des écosystèmes. Cette Liste rouge vient ainsi s’inscrire en complément de la Liste rouge des espèces menacées de l’UICN pour apporter des connaissances plus complètes sur l’état de la biodiversité. En plus d’identifier les écosystèmes menacés, la Liste rouge des écosystèmes permet de connaître et de décrire l’ensemble des processus qui les affectent. Ces résultats facilitent la mise en place d’actions et la prise de conscience politique et sociétale face à l’importance des enjeux de conservation de la biodiversité, à l’échelle des écosystèmes.

L’élaboration de la Liste rouge des écosystèmes en France est pilotée par le Comité français de l’UICN, en partenariat avec l’Office français de la biodiversité (OFB) et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN). Les évaluations des littoraux méditerranéens ont été réalisés en collaboration avec les Conservatoires botaniques nationaux et l’expertise de nombreux membres et des experts du réseau de l’UICN en France.

>>  La Liste rouge des écosystèmes en France

 

Plus d’informations

Communiqué de presse (mai 2020)
Rapport de synthèse : Comité français de l’UICN, 2020. La Liste rouge des écosystèmes en France – Chapitre littoraux méditerranéens de France métropolitaine Vol 1 : dunes côtières et rivages sableux, Paris, France, 28 pages.

Contacts

Clémentine Azam, Chargée du programme « écosystèmes »
Aurélien Carré, Chargé de mission « Liste rouge des écosystèmes »

photo bandeau © EID méditerranée
Articles Recommandés
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
solutions fondées sur la nature
X