Le Congrès français de la nature 2019 s’ouvre demain

300 représentants des organisations, experts et partenaires du Comité français de l’UICN sont attendus au Congrès français de la nature le 12 juin 2019 à Marseille pour préparer le Congrès mondial de la nature de l’UICN 2020. Cet événement clé de la préparation française va débattre de 26 recommandations qui feront des propositions concrètes sur plusieurs grands enjeux de la préservation de la nature à l’échelle mondiale. Elles seront une contribution majeure au Congrès mondial de l’UICN que la France accueillera dans 1 an en juin 2020.

DES PROPOSITIONS POUR PROTEGER LA BIODIVERSITE DANS LE MONDE

Ces recommandations demandent un renforcement de la protection de grands écosystèmes, comme l’océan, les littoraux, les forêts, les mangroves ou les cours d’eau de montagne, ainsi que celle d’espèces menacées comme les grands singes, les mammifères marins ou les poissons herbivores des récifs coralliens. Elles feront aussi des propositions pour stopper ou réduire des grandes pressions sur la biodiversité comme la pollution plastique des mers, l’artificialisation des sols, les activités minières, les prélèvements de sable, les pesticides, le trafic d’espèces sauvages et la déforestation. Le rôle clé des espaces protégés sera aussi particulièrement souligné, tout comme l’importance des études d’impact environnemental et les financements dédiés à la biodiversité. Enfin, l’émergence des droits de la nature, qui permettent de renforcer la protection juridique de l’environnement et de poser les bases d’une nouvelle éthique avec la nature, sera soutenue.

 

UNE MOBILISATION COLLECTIVE EN PLEIN ESSOR

Le Comité français de l’UICN assure la coordination et la valorisation du vaste réseau des membres de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature en France, comprenant des organismes publics et associatifs, des experts et des partenaires.

La France est aujourd’hui le 2ème pays avec le plus grand nombre de membres de l’UICN dans le monde après les USA. C’est aussi la première fois depuis la création de l’UICN en 1948 à Fontainebleau que la France accueillera le Congrès mondial de l’UICN en 2020.

Le Comité français de l’UICN prépare ainsi pour 2020 une vaste mobilisation pour et autour du Congrès mondial de l’UICN afin que la prise de conscience collective sur les enjeux de biodiversité soit aussi importante que celle sur le climat, et mettre en avant les solutions pour y parvenir. Durant le congrès français, une table-ronde réunissant plusieurs acteurs clés de cette mobilisation vers2020 présenteront les actions qu’ils mettent en place.

La Directrice générale ad interim de l’UICN, Dr Grethel Aguilar, et le Directeur général de l’Aménagement, du Logement et de la Nature du Ministère de la Transition écologique et solidaire, M. Paul Delduc, clôtureront l’événement.

 

2020, UNE ANNÉE DÉCISIVE POUR LA BIODIVERSITÉ

Le Congrès mondial de la nature de l’UICN se réunit tous les 4 ans pour rassembler des Etats, agences publiques, ONG, scientifiques, entreprises, collectivités locales et peuples autochtones pour définir les priorités et guider les actions de conservation de la nature et de développement durable. En 2020, le Congrès Mondial se tiendra du 11 au 19 juin à Marseille. Il précédera de quelques mois la COP15 de la Convention pour la Diversité Biologique, en Chine, qui fera le bilan des actions menées par les 196 Etats Parties sur l’atteinte des 20 grands objectifs internationaux sur la biodiversité, dits objectifs d’Aïchi, fixés en 2010 à l’occasion de l’Année Internationale de la Biodiversité. Une nouvelle stratégie sera élaborée jusqu’en 2030 pour renouveler l’engagement mondial sur la biodiversité. Le Congrès mondial de l’UICN est une opportunité importante de préparer des messages forts et de présenter des solutions pour mettre fin à la crise d’extinction de la biodiversité.

Ces propositions, qui seront ensuite soumises au débat et vote de l’Assemblée générale mondiale de l’UICN en 2020, s’inscrivent comme des réponses directes au constat alarmant de l’érosion accélérée de la biodiversité, dressé par la communauté scientifique de l’IBPES en mai 2019.

 

LA RESPONSABILITE DE LA FRANCE POUR LA BIODIVERSITE MONDIALE

La France accueille une biodiversité exceptionnelle grâce à sa situation de “carrefour écologique” en métropole et à ses collectivités d’outre-mer présentes dans les 3 grands océans de la planète et en Amazonie. Le domaine maritime français est le 2ème du monde avec 11 millions de km2, qui englobe environ 10 % des récifs coralliens et 20 % des atolls de la planète. La France fait ainsi partie des 15 pays “méga-divers”, c’est- à-dire ceux qui abritent la plus importante biodiversité. Cependant la France n’est pas épargnée par la crise d’extinction de la biodiversité : elle est présente dans 5 des 36 « points chauds » de la planète, des zones à haute concentration de biodiversité mais fortement menacées (Méditerranée, Caraïbes, Océan Indien, Nouvelle-Calédonie, Polynésie) et elle figure dans les 10 pays hébergeant le plus grand nombre d’espèces mondialement menacées selon la Liste rouge de l’UICN.

Avec l’accueil du Congrès mondial de l’UICN, la France a donc une responsabilité de premier plan à mettre en avant pour la préservation des richesses naturelles de la planète et impulser une nouvelle dynamique mondiale, en tant que pays majeur de la coopération internationale.

 

DES INFORMATIONS EN CONTINU SUR TWITTER

Durant le congrès des actualités seront publiées sur le compte Twitter du Comité français de l’UICN @UICNfrance. Vous pourrez vous aussi réagir sur le Congrès et suivre son actualité avec le hashtag #CongresUICNFrance

 

Plus d’informations

Le programme
Le compte Twitter du Comité français de l’UICN
La page dédiée au Congrès français de la nature 2019
– Pour toute question, veuillez envoyer un message à l’adresse : congres2019@uicn.fr

Nota : Les inscriptions sont closes

Articles Recommandés
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
calendart
X