“Un monde juste qui valorise et conserve la Nature“

aires protegees

LA LISTE VERTE DES AIRES PROTÉGÉES
ET CONSERVÉES 

Deux nouveaux guides sont disponibles
à l'attention des candidats à la Liste verte

Le programme de la Liste verte de l’UICN vise à reconnaître et à accroître le nombre des aires protégées et conservées gérées équitablement et efficacement, offrant aux populations et à la nature des résultats durables de conservation à travers le monde.

Lancée officiellement en 2014 à l’occasion du Congrès mondial des parcs, la Liste verte constitue désormais une référence mondiale pour l’ensemble de la communauté de la conservation de la nature. Le programme est dirigé conjointement par la Commission mondiale des aires protégées de
l’UICN (CMAP) et par le Secrétariat de l’UICN. En France, il est animé par le Programme aires protégées du Comité français de l’UICN et son Groupe d’experts dédié : Le Groupe d’experts français de la Liste verte.

liste verte
Réserve naturelle de Sixt © J. Heuret

QU’EST-CE QUE
LA LISTE VERTE DES AIRES PROTÉGÉES ?

L’objectif principal de la Liste verte des aires protégées et conservées est de contribuer à faire progresser la qualité de gestion et de gouvernance de l’ensemble des aires protégées à l’échelle mondiale, en valorisant les sites et les pratiques exemplaires.

La Liste verte est à la fois une méthodologie et un label international fondés sur un standard international de durabilité. L’obtention du label est conditionnée par l’atteinte de 17 critères de qualité, déclinés en 50 indicateurs, durant une période d’engagement allant jusqu’à 5 années renouvelables, pendant laquelle le site candidat peut bénéficier d’appuis techniques. Au-delà d’être une labellisation, la Liste verte constitue une véritable démarche d’amélioration continue, qui permet de faire progresser la qualité de gestion et de gouvernance des aires protégées à l’échelle mondiale, en valorisant les sites et les pratiques exemplaires. Elle vise donc autant à valoriser les sites exemplaires qu’à aider ceux qui n’atteignent pas le standard en accompagnant leur engagement dans la démarche.

La Liste verte repose sur :

Un standard

Le standard de la Liste verte se structure en quatre piliers :

  1. La bonne gouvernance
  2. La conception et la planification solides
  3. La gestion efficace
  4. La conservation réussie

Une procédure de candidature

La procédure de candidature est jalonnée par plusieurs étapes destinées à apprécier l’éligibilité du site candidat au regard du standard Liste verte.

L’équipe Liste verte du Comité français de l’UICN accompagne les candidats dans ces différentes étapes.


Un système d'assurance

Le service d’assurance international ASI garantit la crédibilité du processus d’évaluation de la Liste verte. Il assure que les règles et la procédure du programme soient bien respectées à toutes les étapes du processus de candidature et une fois le label attribué. 

Assurance Services International – ASI

Des espaces de communication et d'échange

Le réseau des acteurs de la Liste verte travaille à la valorisation des lauréats aux échelles nationale et internationale et au partage d’expériences et de bonnes pratiques au sein de la communauté mondiale de la Liste verte.

 

                                      

AVEC LA LISTE VERTE, NOUS ACCOMPAGNONS UNE GESTION ET UNE PROTECTION PLUS EFFICACES DES  MILIEUX NATURELS

COMMENT LE COMITÉ FRANÇAIS DE L’UICN
ACCOMPAGNE LES SITES CANDIDATS ET LAURÉATS FRANÇAIS ?

Le groupe de travail Liste verte est une instance d’expertise rattachée à la Commission Aires protégées du Comité français de l’UICN. Il est pluridisciplinaire, pluraliste et indépendant et est composé de professionnels de la conservation de la nature et de personnes choisies pour leur compétence et leur intérêt pour la gestion et la gouvernance des aires protégées.

Sa mission principale consiste à promouvoir l’initiative de la Liste verte en France en mettant en œuvre le programme de travail de la Liste verte en conformité avec le plan de développement international, la procédure et le calendrier établis par le Comité de pilotage international de la Liste verte.

Créé en 2013, le Groupe de travail a contribué aux actions suivantes :

  • Adapter les indicateurs internationaux au contexte national
  • Fournir un accompagnement technique aux sites qui sont entrés dans le programme
  • Évaluer la conformité de ces sites avec le standard de la Liste verte
  • Promouvoir et contribuer aux actions de communication et d’information auprès des gestionnaires d’aires protégées et de leurs réseaux représentatifs

Le Groupe de travail Liste verte

Elu pour une durée de 3 ans, il est composé de 13 membres experts et de 25 membres associés, il est présidé par Jean-Philippe Siblet
Panorama des sites français inscrits sur la Liste verte
0
Aires protégées françaises inscrites sur la Liste verte
0
Aires protégées candidates

LA FRANCE EN TÊTE 
SUR LA LISTE VERTE

24 sites français figurent sur la Liste verte  et sont donc reconnus au niveau international pour leur bonne gouvernance, leur planification solide, leur gestion efficace et leurs résultats obtenus pour la conservation de la nature. 20 sites sont situés en France métropolitaine et 4 en Outre-mer en Guyane, dans les Terres Australes, à la Réunion et en Guadeloupe.

La France compte aujourd’hui le plus grand nombre de sites inscrits sur la Liste verte avec 24 sites sur une soixantaine dans le monde.
taf

QUELS SONT LES SITES ENGAGÉS ET INSCRITS
DANS LE MONDE ?

Pour consulter la cartographie et les informations concernant les sites engagés et inscrits sur la Liste verte des aires protégées et conservées dans le monde, cliquez ici

QUELS SONT LES PRINCIPAUX
BÉNÉFICES DE LA LISTE VERTE ?

Pour les Etats :

  • Un outil d’évaluation de l’efficacité de la gestion et de la gouvernance du réseau pour la Stratégie nationale pour les Aires Protégées 2020-2030
  • Une amélioration des capacités et des échanges au sein des réseaux de professionnels et d’experts de la gestion et de la conservation en France, dans les pays francophone et à l’international
  • Un cadre d’évaluation commun à l’échelle nationale et internationale
  • Une optimisation des dispositifs de suivi-évaluation à long terme déployés par les réseaux
  • L’amélioration de l’efficacité de la gestion des aires protégées dans le monde entier

Pour les gestionnaires et leurs réseaux représentatifs :

  • Inspirer et motiver les gestionnaires et les parties prenantes pour atteindre les objectifs fixés et maintenir le niveau atteint
  • Bénéficier d’une reconnaissance nationale et internationale de la qualité de gestion et de conservation du site 
  • Faciliter la mutualisation des expériences réussies, l’entraide et le compagnonnage entre les aires protégées aux échelles nationale et internationale
  • Bénéficier d’un regard externe d’expert sur la gestion et la conservation du site puis d’un accompagnement pour proposer des pistes d’amélioration concrètes
  • Avoir recours à un outil de mesure des progrès accomplis 

Découvrez les retours d'expériences de 4 aires protégées méditerranéennes inscrites sur la Liste verte :

Le Parc marin de la Côte bleue
La Tour du Valat
La Réserve naturelle de la Sainte-Victoire
La Réserve naturelle de Cerbère-Banyuls

CONTACTS

Pour toute information sur la Liste verte des aires protégées et conservées de l’UICN, vous pouvez contacter :

Erwan Cherel  Responsable Aires protégées 
erwan.cherel@uicn.fr

Laurie Lefebvre  Chargée de mission Liste verte des aires protégées et conservées
laurie.lefebvre@uicn.fr

 

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
X