PPI : 28 NOUVEAUX PROJETS DE CONSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ EN AFRIQUE

Le comité de sélection du Programme de Petites Initiatives (PPI) s’est réuni fin novembre afin d’étudier les nouvelles propositions qui lui ont été soumises à l’issue du dernier appel à projets et désigner les meilleures.

ppiCet appel à projets, lancé en début d’année dans le cadre d’une extension de la cinquième phase du PPI, ciblait plus particulièrement les thématiques suivantes : la protection des espèces menacées, l’amélioration de la gouvernance territoriale, la gestion des Aires Protégées (AP) et de leurs périphéries et la lutte contre le braconnage et le commerce illégal d’espèces sauvages. Il s’adressait à des Organisations de la Société Civile (OSC) n’ayant jamais bénéficié d’un financement PPI. À la clôture de l’appel, 506 propositions avaient été réceptionnées et 43 projets ont été présélectionnés et les porteurs ont été invités à soumettre un dossier complet pour lequel ils ont pu bénéficier d’un accompagnement du programme d’Afrique Centrale et Occidentale de l’UICN (UICN PACO).

Parmi les nouveautés, la Fondation MAVA a rejoint le PPI en finançant l’ouverture à 7 nouveaux pays situés en façade Atlantique d’Afrique de l’Ouest ce qui portait à 19 le nombre total de pays éligibles au programme.

Les dossiers présentés en comité de sélection les 13 et 14 novembre 2019 ont été analysés par 3 évaluateurs différents avec une innovation majeure dans la gouvernance même du programme puisque pour chaque projet, un des évaluateurs était un bénéficiaire historique du PPI, non éligible pour cet appel. Il s’agit d’une forte innovation au sein du programme, qui se situe en cohérence avec l’objectif de renforcer la place de la société civile dans les dynamiques de conservation en Afrique.

ppiAu terme de ce comité de sélection, 28 projets ont été retenus dans 9 pays d’Afrique pour un montant total attribué de 884 206 euros (liste complète des projets sélectionnés disponible ici). A travers des petites subventions (32 k€ en moyenne sur 15 mois), les organisations sélectionnées auront comme objectif commun de mettre en œuvre des projets locaux de conservation de la biodiversité par des actions concrètes de terrain. Elles seront pour cela appuyées par le Comité français de l’UICN qui, au-delà des financements octroyés, apportera également un accompagnement complémentaire pour renforcer leurs capacités.

Depuis 2007, le Comité Français de l’UICN, en partenariat avec l’UICN PACO, est chargé de mettre en œuvre le PPI, financé par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) et nouvellement la Fondation MAVA. Cet outil a pour objectif de renforcer la contribution de la société civile des pays d’Afrique subsaharienne à la préservation de l’environnement mondial tout en améliorant les conditions de vie des populations locales. Le PPI constitue aujourd’hui le principal outil de la coopération française finançant directement les OSC de pays du sud pour des actions spécifiques de conservation de biodiversité.

 

PLUS D’INFORMATIONS

Paul Estève – Chargé de mission du Programme de Petites Initiatives
Nicolas Salaün – Chargé de programme « Coopération internationale »
Page dédiée au Programme des petites initiatives (PPI)
Page Facebook du PPI
Chaine Youtube du PPI

Articles récents
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
liste rougeoutre-mer
X