L’UICN France obtient la reconnaissance de son engagement pour la Stratégie nationale de la biodiversité

Le Comité français de l’UICN a obtenu la reconnaissance de son projet d’engagement volontaire pour la mise en œuvre de la Stratégie nationale pour la biodiversité. Une cérémonie est organisée ce 30 janvier 2014, en présence du Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, pour la remise officielle de cette reconnaissance.

SNB 2011 - 2020Adhérant pleinement à cette nouvelle stratégie et ayant joué un rôle actif dans son élaboration, l’UICN France avait salué le processus participatif qui a été mis en place pour réviser la stratégie, en soulignant que les clés de la réussite seraient l’intégration concrète et efficace de la biodiversité dans toutes les politiques à toutes les échelles du territoire et la large mobilisation de tous les acteurs. Depuis, près de 400 acteurs ont adhéré à l’ambition de cette nouvelle SNB qui consiste à préserver, restaurer, renforcer, valoriser la biodiversité et en assurer l’usage durable et équitable par une mobilisation du plus grand nombre. En 2012, 22 engagements en faveur de la stratégie avaient été reconnus.

En 2013, pour cette seconde phase, 47 acteurs ont déposé un dossier d’engagement volontaire. Ces dossiers ont fait l’objet d’une évaluation réalisée par des représentants du comité de suivi de la SNB. A l’issue de cet examen, le statut « d’engagement reconnu SNB » a été attribué aux projets portés par 33 acteurs (17 entreprises, 8 associations, 4 collectivités et 4 syndicats).

La reconnaissance reçue par l’UICN France pour son engagement pour les 3 prochaines années, correspond aux actions phares de son programme 2013-2015, approuvé l’année dernière par son Conseil d’administration. Son engagement est constitué de 12 actions phares représentant une contribution nouvelle et majeure aux objectifs de la SNB dans les domaines suivants : Politiques de la biodiversité, Aires protégées, Espèces, Gestion des écosystèmes, Outre-mer, Education et communication et Coopération internationale.

Les actions présentées sont les suivantes :

  • Action 1 : Effectivité des normes environnementales intéressant la biodiversité
  • Action 2 : Indicateurs de biodiversité pour les collectivités territoriales
  • Action 3 : Le reporting biodiversité des entreprises et ses indicateurs
  • Action 4 : Stratégie biodiversité pour un développement durable de Mayotte
  • Action 5 : Renforcement et durabilité de la gestion des aires protégées
  • Action 6 : Protection des écosystèmes par la mise en évidence des services écologiques qu’ils fournissent application à la Région Centre
  • Action 7 : Accompagner le développement des énergies marines renouvelables pour une meilleure prise en compte de la biodiversité
  • Action 8 : Contribution à l’élaboration de la méthodologie internationale de la Liste rouge des écosystèmes de l’UICN – application aux écosystèmes forestiers métropolitains
  • Action 9 : Développement de la Liste rouge des espèces menacées en France pour les espèces marines et l’outre-mer
  • Action 10 : Renforcement de la détection précoce et de la réaction rapide face aux espèces exotiques envahissantes en outre-mer
  • Action 11 : La Fête de la Nature : un rendez-vous annuel avec la nature
  • Action 12 : Soutenir la conservation et le développement local en Afrique, via le renforcement de la société civile

Les évaluateurs ont souligné avoir apprécié la cohérence du projet vis-à-vis des compétences de l’UICN France, son impact potentiel sur les différents acteurs (collectivités et entreprises en particulier) et sur les différents périmètres géographiques (métropole, outre-mer, international) ainsi que la précision de la gouvernance qui associe des parties prenantes internes au plus haut niveau.

Les projets de 6 organismes membres du Comité français de l’UICN ont également reçu la reconnaissance SNB : l’Office National des Forêts, la Fédération des Parcs Naturels Régionaux, l’Association Française des Ingénieurs Ecologues, Parcs Nationaux de France, Noé Conservation et l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage ; tout comme 2 de ses partenaires entreprises : Ciments Calcia et Holcim France.

La mise en œuvre de cette nouvelle SNB reposant sur une implication de tous les acteurs, l’UICN France invite ainsi les organismes à adhérer nombreux à la SNB, puis à proposer des engagements volontaires constitué d’actions significatives, cohérentes, proportionnées et additionnelles.

 

Pour en savoir plus, consultez le site internet du Ministère de l’Ecologie

 

Contacts

Articles Recommandés
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
X