RÉSERVES BIOLOGIQUES DIRIGÉES DU HOCHFELD ET DU CHAMP DU FEU

DESCRIPTION DES SITES

Année de labellisation : 2019

Petite mais exceptionnelle Réserve biologique, la Réserve du Hochfeld est située en forêt domaniale du Hohwald-Zundelkopf, près de Schirmeck. Elle appartient au même ensemble forestier et paysager que la Réserve biologique dirigée du Champ du Feu, dont elle n’est séparée que par quelques centaines de mètres de forêt.

La Réserve du Hochfeld a une histoire et une situation uniques au sein du réseau des Réserves biologiques puisque sa partie principale correspond à une ancienne piste de ski ouverte à travers la forêt dans les années 1960. La Réserve, créée en 2004, protège désormais un milieu déboisé et érodé qui accueille une lande pionnière d’une extraordinaire richesse floristique, notamment en espèces de Lycopodes. Le lynx est présent discrètement sur le massif. La gestion de la forte fréquentation du site de 8 hectares représente l’un des principaux enjeux de gestion pour la Réserve.

La Réserve du Champ du Feu protège quant’ à elle sur 100 hectares les landes et pelouses présentes sur la partie sommitale du massif, ainsi que l’ensemble des milieux tourbeux. Les objectifs prioritaires fixés pour la Réserve depuis sa création en 1984 concernent la conservation des espèces et écosystèmes de tourbières, de bas marais et de « chaumes », qui sont un complexe de landes et de pelouses montagnardes). Les pressions économiques, touristiques et le drainage en bordure de Réserve sont des menaces faisant l’objet d’une surveillance renforcée.

Gestionnaire : Agence régionale de l’ONF de Schirmeck  

(c) Agence régionale de l’ONF de Schirmeck  

GEStion mÉcanique de lycopodes pionniers

Le principal objectif de la Réserve biologique dirigeé du Hochfeld est la conservation des 6 taxons de lycopodes présents sur le site. Ces espèces pionnières ont colonisé les milieux ouverts générés par la déforestation et l’érosion du fait de la présence historique de pistes de ski. Une combinaison d’interventions mécaniques (fauchage, actions manuelles) permet aujourd’hui de préserver ces populations. Ce type de gestion atypique pour les prairies vosgiennes n’est pas pratiqué dans la Réserve de Champ du Feu, où le pastoralisme entretient les milieux ouverts et les zones humides. 

Pour en savoir plus : consulter la plateforme PANORAMA Solutions.

Cette plateforme internationale vise à documenter et à promouvoir des solutions exemplaires, inspirantes et reproductibles portant sur des thèmes liés à la conservation et au développement durable, et permettant un partage d’expériences.

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
X