RÉSERVES NATURELLES NATIONALES DU HAUT-GIFFRE ET DES AIGUILLES ROUGES

DESCRIPTION DU SITE

Année de labellisation : 2021

Réserve naturelle nationale de Sixt-Passy (c) J. Heuret

Créées en 1974, les 5 Réserves naturelles situées dans les massifs alpins du Haut-Giffre et des Aiguilles Rouges forment un ensemble de milieux naturels associant forêts de montagnes, glaciers et sommets enneigés. Elles abritent plus de 800 espèces dont de nombreuses protégées en France et en Europe.


Formées essentiellement de roches siliceuses et cristallines, les Aiguilles Rouges constituent un observatoire privilégié face aux glaciers et aux sommets du massif du Mont-Blanc.

Des populations de marmottes, chamois et bouquetins occupent la moitié occidentale de la Réserve. Au dessus de 2 000 mètres, l’Aigle royal, le Lagopède alpin et le Chocard à bec jaune colonisent le milieu alpin.

La flore offre une diversité liée à un étagement spectaculaire où une multitude de plantes se sont adaptées aux conditions de vie extrêmes de la réserve. La forêt d’épicéas laisse progressivement place à la lande de rhododendrons, qui assure la transition entre la forêt et les pelouses alpines. Sur ce domaine, la myrtille et le trèfle des Alpes profitent du microclimat offert par les blocs de gneiss. Plus haut, l’aulnaie se développe dans la zone avalancheuse et abrite le Tétras lyre. Avec l’altitude : éboulis de moraines, lacs et glaciers se succèdent.
Formées essentiellement de roches siliceuses et cristallines, les Aiguilles Rouges constituent un observatoire privilégié, face aux glaciers et aux sommets du massif du Mont-Blanc.

Gestionnaire : Le Conservatoire des Espaces Naturels de Haute-Savoie (CEN 74-ASTERS)

RÉSERVE NATURELLE NATIONALE DES CONTAMINES-MONTJOIE

DESCRIPTION DU SITE

Année de labellisation : 2021

Réserve naturelle des Contamines-Montjoie (c) G. Garcel

Plus haute Réserve naturelle de France, la Réserve naturelle des Contamines-Montjoie part du village pour s’élever jusqu’à l’Aiguille de Tré-la-Tête dans le massif du Mont-Blanc, son point culminant à 3 892 mètres. Elle s’étend sur 5 500 ha et décline tous les étages de la nature montagnarde : forêts, prairies d’altitude, tourbières, zones d’éboulis, glaciers… abritant chacun une faune spécifique.

Ont été recensées dans la Réserve : plus de 270 espèces dont plus de 90 espèces d’oiseaux ; plus de 660 espèces végétales dont 56 endémiques des Alpes avec plus d’une trentaine d’espèces rares et/ou protégées.

À cette richesse écologique se mêlent une occupation humaine historique et une diversité d’activités et d’usages qu’il faut concilier. Plus de 130 km de sentiers sillonnent la Réserve, dont le mythique Tour du Mont-Blanc. 

La Réserve naturelle des Contamines-Montjoie a été créée en 1979.

Gestionnaire : Le Conservatoire des Espaces Naturels de Haute-Savoie (CEN 74-ASTERS)

les lacs sentinelles

La création du réseau Lacs Sentinelles a permis de générer un observatoire national, réunissant de nombreux partenaires autour d’un enjeu commun : connaître et protéger les écosystèmes sensibles des lacs de haute montagne et anticiper leur évolution face aux changements climatiques et sociétaux. Le réseau Lacs Sentinelles est coordonné par ASTERS-Conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie.

Pour en savoir plus : consulter la plateforme PANORAMA Solutions.

Cette plateforme internationale vise à documenter et à promouvoir des solutions exemplaires, inspirantes et reproductibles portant sur des thèmes liés à la conservation et au développement durable, et permettant un partage d’expériences.

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
X