Les entreprises doivent davantage préserver le capital naturel

La crise sanitaire actuelle nous impose d’agir dès à présent en investissant dans la transition écologique au bénéfice simultané de l’économie, de la nature, du climat et de la société. Les entreprises ont une forte responsabilité pour engager cette transition et le Comité français de l’UICN les appelle à s’y engager résolument, en soulignant le rôle crucial de la biodiversité. 

 

RESILIENCE DE LA BIODIVERSITÉ ET DES ECOSYSTEMES POUR UNE SANTE PLANETAIRE 

La biodiversité et les écosystèmes sont la base de notre économie et de notre bien-être. Leur dégradation causée par nos modes de consommation et de production est, à l’inverse, source d’instabilité économique et sociale.

« L’érosion mondiale de la biodiversité et le changement climatique qui se poursuivent vont continuer de favoriser l’émergence de nouvelles crises, des pandémies comme celle que nous connaissons actuellement, mais aussi des sécheresses, inondations, tempêtes, si nous n’agissons pas davantage pour la protection de la planète » déclare Sébastien Moncorps, Directeur du Comité français de l’UICN.

Il est ainsi urgent de réduire nos pressions sur la nature (artificialisation des sols et dégradation des habitats naturels, surexploitation des ressources naturelles, commerce des espèces menacées, pollutions…) et d’agir résolument pour préserver et restaurer les écosystèmes afin de bénéficier de leurs services (stockage du carbone, quantité et qualité de l’eau, pollinisation, nourriture, médicaments, tourisme et loisirs etc).

 

LE NECESSAIRE ENGAGEMENT DES ENTREPRISES : L’ACTION DU COMITE FRANÇAIS DE L’UICN 

Le Comité français de l’UICN accompagne depuis plus de 10 ans des entreprises en les accompagnant pour intégrer la préservation du capital naturel dans leurs stratégies et à y consacrer des ressources suffisantes pour déployer des plans d’actions pertinents et opérationnels. « Les entreprises doivent poursuivre leurs efforts pour répondre à la crise actuelle et prendre des mesures fortes pour inverser la courbe de dégradation de la biodiversité et construire une économie plus durable » souligne Florence Clap, responsable du programme Politiques de la biodiversité du Comité français de l’UICN. 

Avec ses 8 partenaires “entreprises” qui sont : EDF, VEOLIA, ENGIE, Storengy (Groupe ENGIE)HeidelbergCement France, EQIOM (Groupe CRH), PRIMAGAZ et L’OCCITANE, le Comité français de l’UICN a :

– rédigé des recommandations pour réaliser un reporting extra-financier sur la biodiversité de qualité, sujet d’importance désormais majeur pour les agences de notations en France comme à l’international ;
– sensibilisé et mobilisé les collaborateurs en entreprise pour déployer l’action en interne et progresser vers un changement des comportements ;
– réalisé des plans de gestion écologique sur les sites d’activités et le foncier des entreprises ;
– identifié les impacts et dépendances à la biodiversité sur les chaines de valeur des entreprises afin de prendre les mesures garantissant sa préservation ;
– aidé à la construction d’engagements dans le cadre des initiatives « act4nature international » et « Entreprises engagées pour la nature – act4nature France ».

 

LUNDI 15 JUIN 2020 : UN EVENEMENT MONDIAL INÉDIT POUR LES ENTREPRISES

Co-organisé par la coalition Business for Nature dont fait partie l’UICN, le sommet Building business resilience :  How collective leadership will reverse nature loss se déroulera en visioconférence lundi 15 juin. Plus de 2500 participants sont inscrits pour renforcer la place de la nature dans le monde de l’après crise sanitaire.

 

Le Comité français de l’UICN compte sur l’engagement des entreprises françaises pour rejoindre cette mobilisation en faveur de la nature et montrer concrètement leurs innovations, réalisations et projets dans la perspective du Congrès mondial de la nature de l’UICN en janvier 2021 à Marseille qui va consacrer un événement spécial pour les chefs d’entreprises du monde entier.

 

Plus d’informations

Le communiqué de presse sur notre appel
La page dédiée à nos actions avec les entreprises
S’inscrire à la conférence du 15 juin
Le Congrès mondial de la nature de l’UICN 2020
– Contacts : Florence Clap, Chargée du programme Politiques de la biodiversité / Melina Gersberg, Chargée de mission “entreprises et biodiversité” – partenariats EDF, ENGIE, Veolia et L’Occitane / Fanny Brunstein, Chargée de mission “entreprises et biodiversité” – partenariats HeidelbergCement France, Eqiom et Primagaz

Articles Recommandés
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
déforestationclasses
X