Forêts françaises en crise : 21 recommandations pour mieux les préserver

A l’occasion de la mission parlementaire menée sur les enjeux des forêts française, en métropole et en outre-mer, un collectif de 6 ONG, dont le Comité français de l’UICN, s’est mobilisé pour formuler 21 recommandations sur l’avenir de nos forêts face aux crises climatique, écologique et sociale. 

Les forêts françaises couvrent aujourd’hui 16,9 millions d’hectares en métropole et 9,4 millions d’hectares en outre-mer. La France présente des écosystèmes forestiers d’une grande diversité couvrant toutes les principales écorégions forestières de la planète (tempérée, méditerranéenne, tropicale sèche et humide, boréale et sans oublier les mangroves). Elles abritent une large part de la biodiversité de notre territoire. Elles fournissent par ailleurs des services écosystémiques essentiels à notre société comme la régulation du climat, du cycle de l’eau, le contrôle de l’érosion des sols, la prévention des risques naturels, ou encore les loisirs.

Avec les changements climatiques, la forêt fait face depuis plusieurs années à une succession de catastrophes naturelles, souvent de grande ampleur, comme les tempêtes, les incendies et des crises sanitaires (dépérissements liés aux infestations de pathogènes et de ravageurs comme par exemple la propagation de la chalarose du frêne ou encore des attaques de scolytes sur les forêts d’épicéas de la moitié nord de la France). Pour préserver la santé et la diversité des forêts, il est donc urgent d’intégrer les fonctions écologiques et sociétales des forêts au même titre que les fonctions économiques liées à la production de bois dans les stratégies de gestion forestière.

 

Mettre la biodiversité au cœur de la politique des forêts

La biodiversité, remarquable comme ordinaire, a un rôle clé à jouer en temps de crise climatique.  Une gestion favorable à la biodiversité forestière, avec en particulier des peuplements d’âges et d’essences forestières variés, va contribuer non seulement à la préservation des espèces mais aussi à la résilience des forêts vis-à-vis des changements globaux.

 

Se relier aux Solutions fondées sur la Nature

Les Solutions fondées sur la Nature permettent de contribuer de façon directe à un défi de société (changement climatique, risques naturels, …) tout en apportant des bénéfices pour la biodiversité. Ce type d’approche est essentiel pour restaurer un équilibre optimal des bénéfices écologiques, sociaux et économiques des forêts pour les besoins présents et futurs.

 

Permettre à tous d’être acteurs de la vie des forêts

La société nourrit de fortes inquiétudes sur l’avenir des forêts françaises. Il est donc nécessaire de construire un dialogue ouvert, approfondi et intégré entre les forestiers et les citoyens pour prévenir les conflits locaux et régionaux.

 

Les forêts ont une place essentielle dans notre environnement comme dans la vie économique et sociale de notre pays, et dans notre perception de la nature. Ce rapport propose donc une vision ouverte et des principes pour s’adapter aux mutations écologiques rapides des forêts dans le siècle à venir.

 

Plus d’informations

Le rapport “Forêts françaises en crise”
Le programme “Ecosystèmes” du Comité français de l’UICN
Le groupe de travail “Forêts”
Les Solutions fondées sur la Nature

Photo bandeau : Paysage du Jura © F. Kirchner
Articles Recommandés
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Illisible ? Changez de texte captcha txt
vivantCoraux
X