Union européenne et outre-mer : le message de l’île de La Réunion

Le message final issu de la première conférence sur le changement climatique et la perte de biodiversité organisée à l’échelle de l’outre-mer européen a été rendu public mercredi 8 octobre à Barcelone, à l’occasion du Congrès mondial de l’UICN. Ce document contient l’ensemble des conclusions et recommandations issues de la conférence.

logo_conference_ue_om-200x182

La conférence « L’Union européenne et l’outre-mer : stratégies face au changement climatique et à la perte de biodiversité », co-organisée par l’UICN, l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique, la Région Réunion et le Ministère de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales, s’est tenue à La Réunion du 7 au 11 juillet 2008, en tant qu’événement du calendrier officiel la Présidence française de l’Union européenne.

Face au changement climatique et à la perte de biodiversité, la conférence a réuni pour la première fois les représentants des 7 Régions ultra-périphériques (RUP) et des 21 Pays et territoires d’outre-mer (PTOM) de l’Union européenne, ainsi que des délégués d’Etats membres, des institutions européennes, de certains Petits Etats Insulaires en Développement (PEID), d’organisations internationales et régionales, d’instituts de recherche, de la société civile et du secteur privé.

La conférence avaient deux objectifs :

Elle visait d’une part à susciter une prise de conscience de la richesse écologique de l’outre-mer européen et des menaces auxquelles il est confronté.

D’autre part, à proposer une stratégie politique européenne capable d’y répondre par des actions concrètes sur l’adaptation au changement climatique, les énergies renouvelables, la conservation de la biodiversité et la gestion des écosystèmes.

Le « Message de l’île de La Réunion », adopté par les participants, présente 21 propositions pour les RUP, les PTOM et leurs régions du monde. Il est renforcé par des recommandations en matière d’actions et de mesures issues des 11 tables-rondes et ateliers, auxquels ont contribué plus de 400 personnes.

Pour visiter le site Internet de la conférence  >> cliquez ici.

Articles Recommandés
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Not readable? Change text. captcha txt
X