Récifs coralliens : un enjeu pour l’humanité

Dans le cadre de l’Année Internationale pour les Récifs Coralliens (IYOR 2018), une exposition unique sur les récifs coralliens va être installée à Paris, Gare de Lyon, du 15 septembre au 9 novembre 2018. L’exposition “Récifs coralliens : un enjeu pour l’humanité” en visite libre offre aux visiteurs la possibilité de s’immerger visuellement dans l’univers merveilleux et peu connu des récifs coralliens.

 

Les récifs coralliens, des écosystèmes exceptionnels

Les récifs coralliens, grandioses et pourtant fragiles, font partie des écosystèmes les plus menacés. Les spécialistes estiment qu’aujourd’hui plus de la moitié sont en situation critique. Les coraux sont en effet très sensibles aux modifications de leur milieu naturel. Ils supportent mal la hausse des températures, l’acidification des océans et les pollutions liées aux diverses activités humaines. Et quand le corail succombe, les espèces animales et végétales qui composent les communautés récifales sont en danger. Or celles-ci représentent un tiers de la biodiversité marine dans le monde. Et il y en a encore beaucoup à découvrir. Les détruire revient à perdre un patrimoine naturel inestimable, à menacer toute la chaîne alimentaire marine et mettre en péril la vie des populations humaines actuelles et à venir. En effet, la vie d’un demi-milliard de personnes dépend de la bonne santé des récifs coralliens. Ces nurseries géantes qu’ils constituent sont essentielles aux poissons, et donc aux hommes qui s’en nourrissent. Plus largement, l’économie littorale des zones tropicales est directement tributaire de la protection des barrières de corail (tourisme, protection des côtes contre les cyclones…).

Afin de mettre à l’honneur ces écosystèmes, Alexis ROSENFELD a utilisé une technique d’images pour restituer ces paysages sous-marins dans toute leur beauté et révéler leur importance pour chacun de nous. Jamais les récifs coralliens n’ont été montrés de cette façon.

 

L’année internationale pour les récifs coralliens et la France

La France abrite près de 10 % des récifs et 20% des atolls du monde dans ses collectivités d’Outre-mer. La biodiversité de ces écosystèmes est unique : 1km2 de récifs coralliens abrite autant d’espèces que l’ensemble des côtes littorales de France métropolitaine.

La France détient ainsi une responsabilité locale, nationale et mondiale en matière de conservation des récifs et des mangroves et herbiers qui leur sont associés. L’Année Internationale pour les Récifs Coralliens (IYOR 2018) est une opportunité pour la France de sensibiliser le grand public, notamment métropolitain, sur cette responsabilité, et d’encourager tous les acteurs – qu’ils soient en métropole ou en outre-mer – à s’engager pour les préserver.

L’initiative Internationale pour les Récifs coralliens (ICRI) a déclaré 2018 l’Année Internationale pour les Récifs Coralliens (IYOR 2018) pour la troisième fois. L’objectif de cette célébration internationale est double : premièrement, sensibiliser le grand public sur la valeur des écosystèmes coralliens et leurs écosystèmes associés (mangroves et herbiers), et sur les menaces qui pèsent sur eux. Ensuite, faciliter les échanges entre porteurs d’enjeux pour favoriser l’émergence de stratégies efficaces de conservation de ces écosystèmes exceptionnels.

A cette fin, tout au long de l’année, de nombreuses actions de sensibilisation répondant à cet objectif seront rassemblées sous le label IYOR 2018. Le Comité français de l’UICN participe à la promotion et l’organisation d’événements tout au long de l’Année Internationale pour les Récifs Coralliens.

 

Plus d’informations

Dossier de presse de l’exposition
Site internet d’Alexis Rosenfeld
Les actions du Comité français de l’UICN dans les Outre-mer
Le site internet de l’IFRECOR
Le site internet de l’IYOR2018

crédit photo © Alexis Rosenfeld
Articles Recommandés
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Not readable? Change text. captcha txt
X