Les services écologiques

Les écosystèmes soutiennent des processus essentiels et procurent de nombreux services pour le bien être humain et l’ensemble des ses activités.

 

Les services fournis par les écosystèmes, ou services écosystémiques, ont été profondément impactés et dégradés par les activités humaines. D’après le Millenium Ecosystem Assessment (2005), les conséquences de la dégradation des écosystèmes par les activités humaines ont entraîné unediminution de près de 60% des services écologiques au cours des 50 dernières années.

La bonne santé d’un écosystème garantit la quantité et la qualité des services qu’il fournit :

• Services d’approvisionnement : nourriture, fibres, bois, ressources génétiques…
• Services de régulation : climat, qualité de l’eau et de l’air, protection contre les inondations…
• Services culturels : bien-être, activités récréatives, spiritualité…
• Services de support : cycle de l’eau, photosynthèse…

Afin de les pérenniser, il est indispensable de gérer les écosystèmes en tenant compte des multiples interactions naturelles et de ses fonctionnalités écologiques.

Cependant deux types de facteurs, naturels ou d’origine humaine, peuvent entraîner la dégradation d’un écosystème et de ses services :

• Les facteurs directs sont par exemple le changement climatique, l’utilisation des engrais, la conversion des utilisations des sols et les espèces envahissantes.
• Les facteurs indirects opèrent de façon plus diffuse en alternant un ou plusieurs facteurs directs. Ils sont d’origine démographique, économique, sociopolitique, scientifique et technologique ou encore culturelle et religieuse. Le problème essentiel se révèle être la combinaison d’une demande croissante de services et parallèlement des atteintes multipliées aux écosystèmes réduisant leur capacité d’offre. Les changements observés dans les écosystèmes sont donc induits par une combinaison de facteurs multiples, et influant sur des périodes plus ou moins longues. Ces impacts engendrent diverses conséquences, mais le plus souvent influent négativement sur le bien-être humain.

Certains écosystèmes subissent davantage d’atteintes que d’autres comme :

• Les milieux humides (rivières, lacs, marais salants…) ont été sévèrement endommagés par les prélèvements d’eau, la fragmentation des habitats, la pollution par les engrais, les sédiments, les sels et les toxines. En un siècle, la moitié des zones humides a disparu à l’échelle globale, souvent à cause de la conversion d’utilisation des sols.

• Des écosystèmes côtiers, comme les récifs coralliens, les estuaires et les mangroves sont soumis à des impacts comme la perte d’habitats, la pollution, la surexploitation des ressources et les phénomènes climatiques. Par exemple, dans les collectivités françaises d’outre-mer, les récifs coralliens sont endommagés à hauteur de 10 à 80% selon les régions.

• Les écosystèmes forestiers sont soumis à des pressions comme l’exploitation non durable du bois et la déforestation pour l’agriculture qui mettent en péril la biodiversité et le climat planétaire. En 300 ans, la surface forestière a diminué de 40% au niveau mondial.

• Les milieux naturels de montagne sont particulièrement fragiles car soumis à de nombreux facteurs naturels et anthropiques comme le développement d’aménagements touristiques ou la création d’infrastructures de transport. De plus, dans les zones de montagne, de faibles changements climatiques à l’échelle mondiale peuvent entraîner des bouleversements majeurs pour les conditions environnementales locales.

• Les écosystèmes urbains fournissent eux aussi des services écologiques. Espaces en constante augmentation, ils ne peuvent plus être appréciées indépendamment des écosystèmes naturels qui les entourent ni même en opposition avec celles-ci.

> Retour vers la page dédiée à l’axe de travail « Services écologiques »
> Retour vers la page Programme Écosystèmes

Contact

Pour toute information, merci de contacter :
Pauline Teillac-Deschamps – Chargée de Programme Écosystèmes.

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Not readable? Change text.