“Un monde juste qui valorise et conserve la Nature“

picto-politiquebio3

Intégration des collectivités locales au réseau de l’UICN

Depuis de nombreuses années, le Comité français de l’UICN encourage l’intégration des collectivités locales au sein du réseau et leur prise en compte comme des acteurs majeurs de la conservation de la biodiversité.

Actuellement, les statuts de l’UICN ne permettent pas aux collectivités territoriales, en tant qu’entités politiques, d’être des organismes membres de l’Union. Les statuts prévoient uniquement l’adhésion des services techniques ou des agences environnementales des Collectivités (sont membre par exemple : la Direction de l’environnement du Conseil régional d’Ile de France, l’Observatoire Départemental de la Biodiversité Urbaine du Conseil général de Seine-Saint-Denis).

Cependant une réforme des statuts de l’UICN s’inscrirait dans un paysage international favorable, le rôle des collectivités locales et leur engagement pour le développement durable étant de plus en plus importants et reconnus.

Que fait le Comité français de l’UICN à ce sujet ?

Dans le cadre de la mise en œuvre du volet « Collectivités locales » de l’Accord cadre signé entre l’UICN International, le Ministère en charge de l’Ecologie et le Ministère des Affaires Etrangères français, le Comité français de l’UICN et la Fédération des Parcs naturels régionaux ont conduit en 2007 une étude intitulée « Les collectivités territoriales et la biodiversité…le chaînon manquant à l’action de l’UICN ? ». Cette étude définit l’implication possible des collectivités locales (ou autorités locales) dans la gouvernance de l’UICN International et identifie leur rôle dans la gestion de la biodiversité et des ressources naturelles. Ce travail encourage fortement l’implication des collectivités territoriales au sein du réseau de l’UICN en définissant mieux leur place dans la gouvernance et l’organisation au niveau mondial.

Les résultats ont fait l’objet d’une publication :

> Télécharger l’étude en français
> Télécharger l’étude en anglais

 

Recommandations du Congrès français de la nature

Le Comité français de l’UICN soutien très fortement l’intégration des autorités locales au réseau de l’UICN et est à l’initiative des résolutions adoptées sur ce sujet par l’UICN.

Une résolution sur l’implication des collectivités territoriales et locales au sein de l’UICN a été adoptée au 5ième Congrès français de la nature en 2004 par les membres français de l’UICN. Au niveau international, d’autres résolutions ont ensuite été adoptées lors des Congrès mondial de l’UICN.

Résolutions du Congrès mondial de l’UICN

– Bangkok 2004

Le Congrès mondial de la nature, réuni du 17 au 25 novembre 2004 à Bangkok, en Thaïlande, pour sa troisième session, a adopté une résolution faisant état de la nécessité d’intégrer les collectivités territoriales au sein de l’UICN et de les considérer comme des acteurs majeurs de la conservation de la biodiversité. Celle-ci demande au Conseil de l’UICN d’étudier les modalités d’engagement de l’UICN auprès des collectivités territoriales et locales, et de faire rapport aux membres à ce sujet.

> Télécharger la résolution en français

– Barcelone 2008

En octobre 2008, lors du Congrès mondial de l’UICN à Barcelone, l’Assemblée Générale a adopté une résolution « Introduction des collectivités territoriales dans la structure de l’Union « . Celle-ci fixe les prochaines étapes qui permettront d’inclure les collectivités locales dans la gouvernance de l’UICN en proposant une réforme appropriée des statuts de l’UICN.

> Télécharger la résolution en français

Contacts

Pour toute information, merci de contacter :
Florence Clap – Chargée de programme « Politiques de la biodiversité ».
Valérie Moral – Chargée de mission « Collectivités territoriales et biodiversité ».


Documents joints

Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Not readable? Change text.