De nouvelles perspectives de collaboration pour l’UICN et les collectivités territoriales

Le mardi 11 Juin 2013, le Comité français de l’UICN a organisé un colloque visant à renforcer ses collaborations avec les collectivités territoriales pour mieux répondre aux enjeux de biodiversité. Cette rencontre, accueillie dans l’Hémicycle du Conseil régional d’Ile-de-France, a réuni plus de 150 participants parmi lesquels les membres et experts de l’UICN France, ainsi que de nombreuses régions, départements, villes et intercommunalités.

colloque_11_juin_2013_-_UICN_CT-345x225Corinne Rufet, Vice-présidente du Conseil régional d’Île-de-France en charge de l’Environnement, a souligné en ouverture du colloque la part importante que peuvent prendre les collectivités territoriales dans la préservation de la biodiversité dans les territoires et au niveau international. Elle a affirmé que « les collectivités ont compris ces enjeux de biodiversité et sont maintenant en capacité d’être des porte-voix pour la biodiversité au niveau local en agissant sur le terrain ».

Christophe Lefebvre, Président du Comité français de l’UICN, a partagé ce constat en rappelant que « l’UICN est convaincue de l’importance de la participation des collectivités territoriales françaises et de leurs réseaux aux efforts mondiaux de protection et d’utilisation durable de la diversité biologique, et reste persuadée que c’est au niveau des territoires que les questions relatives à la diversité biologique pourront être traitées de la manière la plus efficace ».

Pour aider les collectivités à renforcer leur positionnement et leur engagement pour la préservation de la biodiversité, l’UICN France souhaite les associer plus fortement aux travaux menés au sein de ses groupes de travail et de ses commissions thématiques, favoriser leur participation au réseau de l’UICN, et identifier de nouvelles initiatives communes pour une coopération renforcée.

Organisée autour de quatre sessions thématiques, cette journée d’échanges a donc été l’occasion pour l’UICN France et les collectivités présentes de présenter leurs projets respectifs et de partager leurs expériences et leurs attentes.

En introduction à cette journée, Sébastien Moncorps, Directeur de l’UICN France, a présenté les missions, les principales activités et la gouvernance de l’UICN et Sébastien Mabile, Président de la Commission Droit et politiques environnementales de l’UICN France, a rappelé quelles étaient aujourd’hui les compétences des collectivités en matière de biodiversité.

Catherine Ribes, Conseillère régionale d’Île-de-France et Présidente du groupe de travail « Collectivités & biodiversité » du Comité français de l’UICN, a animé la première session thématique portant sur les politiques de la biodiversité du niveau international au niveau local. En introduction, elle a tenu à rappeler le rôle majeur des collectivités territoriales pour la protection de la biodiversité, collectivités qui œuvrent directement sur leur territoire et selon leurs compétences afin d’appliquer concrètement les grandes orientations internationales et nationales. Pour illustrer l’engagement des collectivités françaises au sein de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB), Thierry Fayret, Vice-président de la Communauté Urbaine de Brest métropole océane, a présenté l’initiative du réseau international des territoires maritimes innovants que sa collectivité porte avec le Secrétariat de la CDB. Stéphane Woynaroski, Conseiller régional de Bourgogne, et Marie Thomas, chargée de mission, ont quant à eux expliqué et souligné les intérêts que présentent la mise en place de la stratégie bourguignonne pour la biodiversité, réalisée avec la collaboration de l’UICN France, pour leur territoire et ses acteurs. La Ville de Montpellier, représentée par Pierre Berger, son Directeur Paysage et Biodiversité, et le Conseil général de l’Isère, représenté par Amar Thioune, Chef de service, ont ensuite partagé leurs expériences respectives en matière d’utilisation d’indicateurs de biodiversité et de mise en œuvre d’actions de coopération décentralisée, deux thématiques qui mobilisent actuellement l’UICN France.

Le second thème portait sur la sensibilisation des citoyens sur les enjeux de biodiversité. Présentée par Cécile Ostria, Directrice de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme et Vice-Présidente du Comité français de l’UICN, cette session a permis aux intervenants, Fabien Chenel, Directeur de l’Association Fête de la Nature et Eric Goulouzelle, Directeur général adjoint de l’Agence des espaces verts de la Région d’Île-de-France, de démontrer l’importance du contact direct à la nature pour toucher et sensibiliser efficacement le grand public, à travers des événements comme la Fête de la Nature qui associe de plus en plus de collectivités.

Les problématiques de l’amélioration des connaissances et du développement des outils de protection de la biodiversité, animées par François Letourneux, Président de la Commission Aires protégées de l’UICN France, ont ensuite été abordées et illustrées par différents exemples régionaux. Véronique Bérégovoy, Vice-présidente de la Région Haute-Normandie en charge de l’Environnement, et Anne-Laure Chouquet, chef de projet, ont présenté l’expérience de leur région dans l’élaboration de Listes rouges régionales des espèces menacées selon la méthodologie de l’UICN. Puis, Camille Barnetche, adjointe à la chef du Service Patrimoine et Ressources naturels du Conseil régional d’Île-de-France, a souligné l’implication de la Région pour le renforcement de la gestion de ses aires protégées, en s’appuyant sur l’expertise de l’UICN.

Deux témoignages sont enfin venus alimenter les questions posées par la recherche de solutions basées sur la nature conciliant développement des territoires et conservation de la biodiversité. Cette session, animée par Guillemette Rolland, Déléguée Aquitaine au Conservatoire du Littoral et Présidente de la Commission Gestion des Ecosystèmes du Comité français de l’UICN, a accueilli Marie-Agnès Dupouey, Directrice Biodiversité au Conseil régional d’Aquitaine, qui a présenté la démarche commune en cours avec l’UICN France visant à caractériser les services fournis par les écosystèmes aquitains puis à les valoriser auprès des acteurs locaux, et Florian Le Meur, Chargé de mission au Parc Naturel Régional de l’Avesnois, qui a montré comment un territoire de bocage pouvait allier développement du Bois-énergie et Biodiversité.

Le colloque a été clôturé par une table ronde regroupant les principaux réseaux nationaux de collectivités que sont l’ARF représentée par Annabelle Jaeger, l’ADF représentée par Jean Dey, l’AdCF représentée par Corinne Casanova, et l’AMF représenté par Denis Merville. Ils ont ainsi pu exprimer leurs points de vue et leurs attentes sur les enjeux de la biodiversité à l’occasion de l’examen de différents projets de loi actuels, et en particulier celui de la Loi cadre sur la biodiversité et de l’acte III de la décentralisation.

Christophe Lefebvre, Président du Comité français de l’UICN souligne que « cette journée de travail a permis de mieux identifier les potentialités de collaboration entre l’UICN et les collectivités territoriales. La conservation de la nature nécessite l’engagement de tous les acteurs de terrain et de ceux qui ont le pouvoir de changer les choses au niveau territorial et local. »

Pour plus d’information, le programme et les présentations des intervenants sont disponibles sur le lien suivant : programme et présentations du colloque – 11 juin 2013.

Articles Recommandés
Nous contacter

Pour plus d'information sur l'UICN comité français, n'hésitez pas à nous écrire.

Not readable? Change text.